Conférence à Abou Dhabi: Nicolas Sarkozy soupçonne une taupe à l'UMP

POLEMIQUE Selon Le Canard enchaîné, le président de l'UMP est persuadé que c'est un membre de son entourage qui a révélé son séjour rémunéré à l'étranger...

J.P-L

— 

Alors que son parti se déchirait sur la ligne à adopter face au FN, Nicolas Sarkozy était au Moyen-Orient pour donner une conférence rémunérée.
Alors que son parti se déchirait sur la ligne à adopter face au FN, Nicolas Sarkozy était au Moyen-Orient pour donner une conférence rémunérée. — WITT/SIPA

«Bande de salopards! Jaloux! Minables!» Voilà comment Nicolas Sarkozy, visiblement très remonté, a réagi en apprenant que son séjour à Abou Dhabi avait été révélé par Marianne puis relayé par toute la presse, rapporte ce mercredi Le Canard enchaîné.

Le président de l'UMP s'est envolé aux Emirats arabes unis les 2 et 3 février pour une conférence privée et rémunérée à hauteur de 100.000 euros. Selon l'hebdomadaire satirique, il a prononcé un discours axé sur la politique étrangère devant une quinzaine de personnes avant d'être reçu dans le palais du prince pour une grande réception.

Un voyage a fait polémique jusqu'au sein du parti puisqu'il est intervenu au lendemain à peine du premier tour de la législative partielle dans le Doubs. Au moment même où l'UMP, éliminée, se déchirait sur la ligne à adopter face au FN -«ni-ni» ou appel à voter PS.

«Ça vient de chez nous, j'en suis sûr!»

«Est-ce que c'est de ma faute si je suis demandé par tout le monde?», a fulminé Nicolas Sarkozy. Le Canard enchaîné précise que l'ex-président a une petite idée de qui se cache derrière la fuite dans la presse: une taupe à l'UMP.

«L'ambassade de France aux Emirats arabes unis? C'est possible mais ça m'étonnerait. L'ambassade n'aurait pas filé l'info à Marianne. Non, ça vient de chez nous, j'en suis sûr!».

Selon Le Parisien magazine, l'ex-président a déjà empoché deux millions d'euros grâce à ses activités de conférencier.