Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll et le Premier ministre Manuel Valls à l'Assemblée nationale le 28 janvier 2015
Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll et le Premier ministre Manuel Valls à l'Assemblée nationale le 28 janvier 2015 — Joel Saget AFP

REACTION

Stéphane Le Foll pointe une «radicalisation de droite» de la nouvelle génération UMP

C'est ce qu'estime le porte-parole du gouvernement...

Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, a pointé ce dimanche « une nouvelle génération » à l'UMP positionnée « sur une radicalisation de droite », citant Laurent Wauquiez et Bruno Le Maire.

Sur France 3, le ministre de l'Agriculture et proche de François Hollande a salué la « clarté » d'Alain Juppé avant le second tour de la législative partielle du Doubs, le maire de Bordeaux indiquant qu'il voterait PS face à la finaliste FN.

Gratter des idées sur l'extrême droite

Mais dans le parti présidé par Nicolas Sarkozy, « il y a une fracture assez claire entre ceux qui portent une idée liée à la droite républicaine et gaulliste et puis toute une génération - nouvelle d'ailleurs - avec Laurent Wauquiez, Bruno Le Maire, d'autres jeunes qui sont sur une radicalisation de droite », selon Le Foll.

« Quelques fois », c'est « en essayant d'aller gratter des idées sur l'extrême droite », a encore dit M. Le Foll.

Un peu plus tôt, Jean-Christophe Cambadélis, Premier secrétaire du PS, avait estimé que « le plus dangereux » à l'UMP était l'ex-ministre Bruno Le Maire « qui pense comme Buisson (ndlr: Le très droitier ex-conseiller de Nicolas Sarkozy Patrick Buisson) et se présente comme Juppé ».