Pour Nadine Morano, une femme voilée est un «danger potentiel»

LAICITE Elle préconise aussi que «le port du voile doit devenir un délit»...

M.P.

— 

Quatre mois après, Nadine Morano n’en démord toujours pas. «Quand j'ai signalé à la gare de l’Est une personne qui portait un voile intégral et qui avait une valise à la main, pour moi c'est un signe de danger potentiel. Qu'y a-t-il dans cette valise?», a lancé Nadine Morano sur BFM TV ce mercredi matin, tandis qu’elle expliquait qu’il fallait «être vigilant, tant à l'école que dans la rue» sur les signes de l’islamisme radical.

«Le port du voile doit devenir un délit»

«Une femme voilée est-elle dangereuse», l’a alors titillé Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV. «Mais je ne sais pas si c'est une femme!», a-t-elle d’abord répondu rétorque Nadine Morano. «Quand vous voyez les yeux, vous êtes capables de dire si c'est une femme ou un homme? Sur ce port du voile intégral, il faut le passer en délit dès lors qu'il y a récidive. Là, vous payez une petite amende, point barre. Il y a normalement un stage de citoyenneté. Je veux savoir combien de femmes qui ont été sanctionnées par le biais d'une amende se sont retrouvées en stage de citoyenneté. Je veux qu'on soit extrêmement dur sur toutes ces questions. Il en va du respect de la laïcité, et du respect de nos valeurs en France», a-t-elle développé. Pour elle c'est clair, «le port du voile doit devenir un délit».

En octobre dernier, l’ex-ministre UMP s’était illustrée en dénonçant une femme qui portait un voile intégral gare de l’Est après de fonctionnaires de police et a fini par devenir très agressive et méprisante, d’après les fonctionnaires, car ils n’ont pas accédé à sa demande. Ce qu'elle avait démenti.