Quand Thomas Thévenoud parle de ses «erreurs inexcusables»

POLITIQUE L’éphémère secrétaire d’Etat, qui a omis de payer ses impôts et son loyer pendant des années, fait son mea culpa dans sa circonscription…

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Thomas Thévenoud, le 30 octobre 2012 à l'Assemblée nationale
Thomas Thévenoud, le 30 octobre 2012 à l'Assemblée nationale — CHAMUSSY/SIPA

L'éphémère secrétaire d'Etat Thomas Thévenoud, souffrant de «phobie administrative» et congédié du gouvernement pour avoir omis de payer ses impôts et ses loyers pendant des années, se fait très discret depuis septembre 2014. Alors qu'il avait refusé de quitter son siège à l’Assemblée nationale, il vient de reprendre ses visites dans sa circonscription en Saône-et-Loire.

En déplacement à Mazille, jeudi soir, il a ainsi affirmé avoir «commis des erreurs inexcusables», rapporte Le Bien public. «Je comprends bien le choc qu’elles ont engendré», a expliqué le député de Saône-et-Loire dans la salle du conseil municipal.

«Je vois les choses autrement»

Thomas Thévenoud a précisé «s’être laissé déborder par son engagement public». «Mais je n’ai pas menti, ni trompé l’administration fiscale», a-t-il ajouté, selon les propos rapportés par le quotidien régional.

«Aujourd’hui, je paie le prix de tout ça avec ma famille. On est en pleine irrationalité, et quel immense gâchis.» Le député a également affirmé avoir changé d’attitude: «Je vois les choses autrement. C’est pour cela que je suis, par exemple, passé par le Carmel [un monastère situé à Mazille] avant de venir vous rencontrer.»