VIDEO. La CGT coupe le courant dans un meeting de Valls

DANS LE NOIR Le Premier ministre a dû patienter 45 minutes avant que l'électricité ne soit rétablie...

J.S

— 

Manuel Valls dans le Doubs, le 27 janvier 2015
Manuel Valls dans le Doubs, le 27 janvier 2015 — SEBASTIEN BOZON / AFP

Dans certains restaurants, on dîne dans le noir. Et si le meeting à l'aveugle devenait lui aussi tendance? C'est en tout cas la mésaventure qui est arrivé à Manuel Valls, ce mardi soir, dans le Doubs.

Un meeting de soutien

Manuel Valls était venu à Audincourt soutenir la candidature, du candidat PS, Frédéric Barbier à l'élection législative partielle du Doubs. En grande difficulté, le poulain socialiste avait bien besoin d'un coup de pouce d'un Premier ministre en plein boom dans les enquêtes d'opinion. C'était sans compter un événement imprévu.

On patiente dans le noir

Le locataire de Matignon a dû patienteravant de pouvoir tenir son discours aux militants socialistes présents dans la salle. Manuel Valls venait d'engager un point de presse en compagnie de Frédéric Barbier, lorsque la salle a été plongée dans la pénombre et le son coupé. Toute la salle s'est retrouvée dans le noir, obligeant de fait le Premier ministre à retarder son entrée en scène de 45 minutes

Une action de la CGT

On a d'abord cru à un coup du sort avant d'apprendre que la CGT mines-énergie avait fomenté l'action. Cette branche du syndicat a revendiqué dans un communiqué au journal L'Est Républicain la coupure de courant : «La Fédération Nationale Mines Energie CGT et ses syndicats présents au rassemblement à Audincourt, soutiennent la coupure d’électricité réalisée par les électriciens et gaziers lors du meeting. Cette action vise à rappeler que cette loi de transition énergétique est une bonne idée, mais avec de très mauvaises solutions !».