Valls serait plutôt un meilleur président que Hollande, mais moins bon que Sarkozy

SONDAGE Deux Français sur trois disent ne pas être choqués par l'emploi du terme «apartheid» par le Premier ministre...

20 Minutes avec AFP

— 

Manuel Valls et Nicolas Sarkozy avant la rencontre entre le PSG et l'OL au Stade de France le 19 avril 2014.
Manuel Valls et Nicolas Sarkozy avant la rencontre entre le PSG et l'OL au Stade de France le 19 avril 2014. — FRANCK FIFE / AFP

Manuel Valls serait plutôt un meilleur président de la République que François Hollande pour 72% des Français, mais il serait plutôt un moins bon chef de l'Etat que Nicolas Sarkozy, selon un sondage Odoxa publié dimanche par Le Parisien/Aujourd'hui en France.

A la question «pensez-vous que s'il était président de la République, Manuel Valls serait plutôt meilleur ou plutôt moins bon que ne l'est François Hollande?», 72% répondent «plutôt meilleur», 27% «plutôt moins bon» et 1% ne se prononce pas.

Deux Français sur trois pas choqués par l'emploi du terme «apartheid»

Parmi les sympathisants de gauche, 58% affirment leur préférence pour l'actuel Premier ministre, contre 41% pour François Hollande (1% ne se prononce pas). Parmi les sympathisant de droite, 85% pensent que Manuel Valls serait plutôt un meilleur président que François Hollande, alors que 15% sont de l'avis contraire. En revanche, 52% des Français pensent que Manuel Valls serait un moins bon président que Nicolas Sarkozy, 47% pensent le contraire et 1% ne se prononce pas.

Cette question provoque un fort clivage gauche-droite. Parmi les sympathisants de la gauche, 80% donnent la préférence à Manuel Valls face à Nicolas Sarkozy. Parmi les sympathisants de la droite, ils sont 83% à préférer l'ancien président de la République à l'actuel Premier ministre.

Par ailleurs, deux Français sur trois disent ne pas être choqués par l'emploi du terme «apartheid» par le Premier ministre. A la question «Manuel Valls a récemment dénoncé le fait qu'il existe en France selon lui "un apartheid territorial, social, et ethnique". Vous, personnellement êtes-vous choqué par ses propos?», 67% répondent non, 32% oui, 1% ne se prononce pas.

Sondage réalisé les 22 et 23 janvier par internet auprès d'un échantillon de 1.015 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).