Grèce: Marine Le Pen souhaite une victoire du parti de gauche radicale Syriza

EUROPE La présidente du FN tient à préciser qu'elle «est cohérente» en soutenant ce parti d'extrême gauche...

20 Minutes avec AFP
— 
Marine Le Pen à Suresnes le 16 janvier 2015.
Marine Le Pen à Suresnes le 16 janvier 2015. — CHAMUSSY/SIPA

Un soutien de l'extrême droite pour l'extrême gauche. Marine Le Pen espère «la victoire de Syriza», le parti grec de la gauche radicale, lors des élections législatives en Grèce le 25 janvier. «Je suis complètement cohérente», soutenir Syriza «ne fait pas de moi une militante d'extrême gauche», a affirmé mardi sur lemonde.fr la dirigeante frontiste.

>> A lire «Tout le monde serait perdant si la Grèce quittait la zone euro»

Au FN, «nous ne sommes pas d'accord avec tout leur programme, notamment sur le plan de l'immigration. Mais nous nous réjouirons de leur victoire», a-t-elle ajouté. Selon elle, «il y a une fracture en Europe qui passe par la reprise en main des peuples contre le totalitarisme de l'Union européenne et de ses complices, les marchés financiers».

Florian Philippot, vice-président du FN, avait déjà souhaité, le 5 janvier, «la victoire de Syriza».

Syriza, le parti grec de la coalition de la Gauche radicale, a connu lors de la crise de la dette grecque une ascension fulgurante, qui lui permet d'espérer une arrivée au pouvoir aux élections anticipées du 25 janvier.