Dans une lettre, Marine Le Pen demande au gouvernement un «large débat national»

POLITIQUE La patronne du FN a adressé une lettre à Hollande et Valls ce mardi...

W.M.
— 
Marine Le Pen le 29 novembre 2014 à Lyon
Marine Le Pen le 29 novembre 2014 à Lyon — Jeff Pachoud AFP

François Hollande, Manuel Valls et sept ministres ont reçu ce mardi une lettre de Marine Le Pen qui réclame après les attentats l’ouverture d’un «large débat national». Le document, long de deux pages selon Le Figaro, la présidente du Front National (FN) appelle tous les échelons de la démocratie (Parlement, collectivités locales, mairies…) à organiser des débats.

La patronne du parti d’extrême droite, qui a donné lundi une interview au New York Times, croit que des idées utiles et des «propositions constructives» pourront émerger. Le FN dit refuser de se faire «piéger» par l’unité nationale.

Le FN n’écarte pas non plus la possibilité de référendums sur des sujets sensibles: Schengen, l’immigration, la peine de mort.