Attaque de «Charlie-Hebdo»: Dupont-Aignan a proposé à Hollande d'instaurer l'état d'urgence

TERRORISME Le président de Debout la France estime qu'il est temps de «terroriser les terroristes»...

20 Minutes avec AFP

— 

Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la République, le 20 mai 2014 à Paris
Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la République, le 20 mai 2014 à Paris — Joel Saget AFP

Le président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, a proposé vendredi à François Hollande, qu'il a rencontré vendredi à l'Elysée, d'instaurer «l'état d'urgence» après l'attaque contre Charlie Hebdo mercredi.

«Il est temps de terroriser les terroristes»

«Je pense que, selon la célèbre expression de Charles Pasqua, il est temps de terroriser les terroristes», a-t-il fait valoir, après avoir été reçu «20 minutes interrompues par les nouvelles qui arriv(ai)ent».

«La seule façon d'honorer la mémoire des victimes de ce massacre est de tout faire pour qu'il n'y ait pas un autre Charlie», a enchaîné le président de Debout la France, appelant à «changer de braquet» pour «mettre en sécurité les Français avec des mesures énergiques».

Selon Nicolas Dupont-Aignon, le président a répondu à sa proposition en expliquant qu'il avait demandé au gouvernement «d'étudier toute la panoplie des mesures».