Interview de Hollande: Le Président est «content de lui» mais «la France prend l'eau», tacle l'UMP

REACTIONS «20 Minutes» a compilé toutes les réactions politiques à l’interview de François Hollande, ce lundi matin, sur France Inter…

Vincent Vantighem

— 

Paris, le 05 janvier 2014. François Hollande se prépare avant son interview sur les ondes de la radio France Inter.
Paris, le 05 janvier 2014. François Hollande se prépare avant son interview sur les ondes de la radio France Inter. — REMY DE LA MAUVINIERE / POOL / AFP

Les réactions n’ont pas tardé. Alors que François Hollande s’est longuement exprimé, ce lundi matin, sur les ondes de France Inter, les responsables politiques ont réagi, chacun à leur manière. 20 Minutes a compilé les propos des uns et des autres.

«Pas rassurant» pour Eric Ciotti, député UMP des Alpes Maritimes

«Il y a une phrase qui finalement, pour moi, résume assez bien son intervention: celle où il dit ‘’je ne sais pas si le chemin est le bon, on verra à la fin’’. Ce n'est quand même pas rassurant pour quelqu'un qui par vocation, par fonction, est censé diriger le pays, fixer le cap, montrer l'horizon. Il ne sait pas où il va.»

«Ne pas se contenter de discours» pour François de Rugy, coprésident du groupe EELV à l’Assemblée nationale

«L'engament écologique n'était pas au premier rang des priorités de François Hollande avant d'être président de la République et même au début de son mandat. Nous saluons cette évolution, cet engagement qui est très important (...) Il faut maintenant que cela suive. On ne peut pas se contenter d'un certain nombre de discours.»

«Rien pour les salaires», regrette Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

«C'est la persistance d'un cap économique dont il dit lui-même au début de son intervention qu'il a échoué. On n'a absolument rien qui permette de croire à ce nouvel engagement à tout faire pour la croissance. Il n'y a rien pour les salaires et pour la consommation et le pouvoir d'achat alors qu'il y a tant de Français en difficulté.»

Louis Aliot, vice-président du FN, n’a «rien appris»

«Ca ressemblait beaucoup à ses vœux mais en plus long. On n'a rien appris de nouveau: on a un président satisfait de sa manière de voir les choses mais malheureusement, les Français n'ont pas la même opinion. (...) Cela fait deux ans qu'il explique aux Français les résultats que l'on connaît. Il gère la décadence économique, sociale et morale de la France.»

Certains ont préféré utiliser le réseau social Twitter pour s’exprimer.

 

La France «prend l'eau de toutes parts» pour l'UMP

Lors du point de presse hebdomadaire du parti d'opposition à son siège parisien, ses porte-parole Isabelle Le Callennec et Sébastien Huyghe ont critiqué, sans surprise, l'intervention du chef de l'Etat. «François Hollande a placé 2015 sous le signe de la communication», a ironisé le second, député du Nord. «On voit un président content de lui et pendant ce temps, les Français boivent la tasse et le navire France prend l'eau de toutes parts avec des records de chômage, de déficits publics, de faible nombre de logements construits: 300.000 en 2014, le même chiffre qu'après la guerre».