Conseil constitutionnel: La nomination de Lionel Jospin validée à une large majorité

POLITIQUE L'ancien Premier ministre rejoint les rangs des Sages pour cinq ans...  

20 Minutes avec AFP

— 

Lionel jospin à Paris le 17 décembre 2014.
Lionel jospin à Paris le 17 décembre 2014. — WITT/SIPA

Jospin devient un peu plus Sage. La commission des Lois de l'Assemblée nationale a validé mercredi à une large majorité la nomination au Conseil constitutionnel de Lionel Jospin, proposée par le président de l'Assemblée Claude Bartolone, a-t-on appris de source parlementaire.

>> A lire Avant, Jospin ne voulait pas rejoindre le Conseil constitutionnel

La nomination de l'ancien Premier ministre a été validée à une majorité des 4/5es. Sur 54 votants et 50 suffrages exprimés, 40 membres de la commission se sont prononcés pour, et 10 contre.

Pour que Lionel Jospin ne puisse pas être nommé, il aurait fallu une majorité en ce sens des 3/5es. L'ancien dirigeant socialiste succédera à l'ancien ministre centriste Jacques Barrot, décédé le 3 décembre. Il accomplira donc la deuxième partie du mandat de ce dernier, pour une période de moins de cinq ans (les membres du Conseil constitutionnel sont nommés pour neuf ans).

Le rapporteur de la commission des Lois Guillaume Larrivé (UMP) a estimé que Lionel Jospin avait «démontré» lors de son audition, pendant plus d'1h30 avant le vote, «trois qualités éminentes: l'expérience de l'Etat, l'impartialité personnelle, qui est une vertu, et sans doute une fidélité aux principes classiques de notre République (...), indispensable au sein d'une institution, le Conseil constitutionnel, qui doit savoir modérer les ardeurs de la majorité du moment (...)».