Manuel Valls voit un «fil continu» entre ses réformes et son discours sur l'égalité

POLITIQUE Le Premier ministre s'est exprimé pendant un débat sur l'égalité organisé par la Fondation Jean Jaurès à Paris...

20 Minutes avec AFP

— 

Manuel Valls pendant un débat sur l'égalité à la Fondation Jean Jaurès à Paris, le 10 décembre 2014.
Manuel Valls pendant un débat sur l'égalité à la Fondation Jean Jaurès à Paris, le 10 décembre 2014. — WITT/SIPA

Le Premier ministre, Manuel Valls, voit un «fil continu» entre son interview à l'Obs, où il avait défini sa vision de la gauche, son discours sur l'égalité prononcé mercredi, et «les réformes» menées par le gouvernement.

«Il y a un fil continu entre ce que je peux dire dans une interview au Nouvel Observateur, et ce que je dis ici ce soir, et les réformes qui sont les nôtres », a-t-il déclaré au cours d'un débat sur l'égalité organisé par la Fondation Jean Jaurès à Paris. «C'est à force de noyer le message que nous avons perdu la confiance et pas seulement nous, hommes et femmes de gauche, mais les républicains», a-t-il ajouté.

«Compte social universel»

Le Premier ministre Manuel Valls a encore plaidé pour la création d'un «compte social universel» afin de sécuriser les parcours professionnels. «Le compte personnel de formation -tout comme le compte de prévention de la pénibilité- nous invite à aller plus loin, dans cette voie de création de droits individuels garantis collectivement. Nous pourrions aller vers la création d'un ''compte social universel'' qui rassemblerait, pour chaque individu, l'ensemble des droits portables destinés à sécuriser son parcours professionnel», a-t-il dit en reprenant un concept proposé dans un rapport remis en avril 2012 par le président de Foncia, François Davy, au ministre du Travail d'alors, Xavier Bertrand.