Le cadre du FN converti à l'Islam finalement exclu des cadres du parti

POLITIQUE Il avait été réintégré après une suspension dans un premier temps...

M.P.

— 

Le compte Twitter de Mexence Buttey, élu FN converti à l'islam.
Le compte Twitter de Mexence Buttey, élu FN converti à l'islam. — Capture Twitter / 20 Minutes

L’élu FN converti à l’islam et accusé d’avoir fait du prosélytisme a finalement été exclu des cadres du parti frontistes de Seine-Saint-Denis, selon Le Point. Maxence Buttey, conseiller municipal à Noisy-le-Grand, avait été menacé d’exclusion  en octobre pour avoir envoyé à plusieurs cadres une vidéo sur le Coran, ce qui avait été perçu comme du prosélytisme.

Dans un premier temps, il avait été suspendu par le secrétaire départemental du département, puis réintégré par le bureau exécutif du parti le 31 octobre dernier, avec un simple rappel à ses devoirs. Mais d’après l'hebdomadaire, le parti a décidé de lui retirer ses fonctions de responsable départemental dans le 93, le 5 décembre dernier, sans qu'il ait pu défendre son point de vue. L’élu continue toutefois de porter l’étiquette FN au sein du conseil municipal de Noisy-le-Grand.

Deux lignes du FN

Cette polémique avait de nouveau fait apparaître les deux lignes qui coexistent au sein du FN, puisque Marion Maréchal-Le Pen, qui serait tenante de l’aile droite du FN, réclamait son exclusion, alors que c’est Florian Philippot qui a œuvré pour obtenir sa réintégration. Finalement, c’est donc la nièce de Marine Le Pen qui semble avoir eu le dernier mot.

Maxime Buttey est un «garçon instable, timoré et avec une capacité limitée au travail en groupe», a expliqué à l'AFP Jordan Bardella, secrétaire départemental du FN pour qui la vidéo vantant l'islam a été «la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. La relation de confiance s'est perdue et j'ai besoin de personnes avec qui travailler en sérénité».