La retraite de François Hollande pourrait culminer à 36.000 euros par mois

POLITIQUE Il peut dire merci à sa longue carrière d'élu en tout genre...

M.P.
— 
Le président François Hollande sur le perron de l'Elysée le 13 novembre 2014 à Paris
Le président François Hollande sur le perron de l'Elysée le 13 novembre 2014 à Paris — Patrick Kovarik AFP

François Hollande n’est pas un homme d’argent, répète à l’envi son entourage. En tout cas, à l’heure de la retraite, il n’en manquera pas, si l’on en croit Marianne, qui après calcul, estime à 36.000 euros bruts mensuels le total de ses diverses pensions.

François Hollande est en détachement de la Cour des comptes, son corps d’origine et non en disposition, comme une loi d’octobre 2014 le stipule pour les membres du gouvernement. Un vide juridique dont profite la retraite du chef de l’Etat qui accumule mécaniquement les points retraite. «Malgré sa fréquentation très épisodique de la Cour — trois ans en début de carrière, en 1980, quelques mois en 1993 —, François Hollande a su jouer à plein du système», écrit Marianne. Et l’élu UDI Charles de Courson acquiesce: «Il a intérêt à continuer de cotiser à la Cour des comptes. Le régime est très favorable».

6.000 + 6.800 + 12.000...

A part quelques mois, François Hollande a toujours été détaché comme élu, ce qui lui  permet aujourd’hui d’afficher 32 ans de droits à la Cour des comptes. Et avec la majoration de 20% pour ses quatre enfants, c’est la rondelette somme de 5.000 euros bruts par mois qu’il touchera…

Mais ce n’est pas tout: François Hollande a été un cumulard avant de faire voter la loi sur le non-cumul : conseiller général, adjoint au maire, maire, président de conseil général… Pour tout cela, assure Marianne, François Hollande touchera 6.000 euros par mois bruts. Mais son passage à l’Assemblée nationale, 20 ans tout de même, et ses cinq mois d’eurodéputés lui ouvrent aussi les droits à 6.800 euros par mois supplémentaires. Et son mandat de président de la République, c’est 6.000 euros de retraite. Et encore, heureusement que François Hollande a baissé de 30% son salaire.

Pas mal, mais alors rien à voir avec le traitement qu’il touchera en tant que membre du Conseil constitutionnel: 12.000 euros bruts par mois ! Ne parlons pas des 300 euros par mois de pension qu’il toucherait pour ses cours donnés à Science-Po… Au final, c'est bien mieux que Jacques Chirac qui lui, culmine à 31.000 euros mensuels.