Election du président de l'UMP: Sarkozy obtient 64,5% des voix.. François Fillon n'a aucune envie d'être «soumis»

ELECTION Revivez sur «20 Minutes» le live de cette soirée à l'UMP, durant laquelle les adhérents ont vu Nicolas Sarkozy devenir le nouveau patron de l'UMP...

Anne-Laëtitia Béraud avec agences

— 

Des militants UMP attendent pour voter dans une permanence à Nice, le 29 novembre 2014
Des militants UMP attendent pour voter dans une permanence à Nice, le 29 novembre 2014 — Valery Hache AFP

L'élection du président de l'UMP, par les adhérents du parti, s'est terminé ce samedi à 20h. Nicolas Sarkozy a été élu avec 64,5% des suffrages, devant Bruno Le Maire (29,18%) et Hervé Mariton (6,32%). Le score de Nicolas Sarkozy, élu en 2004 avec 85% des suffrages à la tête du parti, est jugé en 2014 un peu décevant...

>> Ce live est désormais terminé. Merci de l'avoir suivi. Retrouvez-nous dimanche pour toutes les analyses à la suite de cette élection interne. A très vite.
Et donnez-nous votre avis dans les commentaires. Cette élection est-elle celle du renouvellement à droite?
23h05: Cette élection à l'UMP, et maintenant? Les quatre grandes questions que l'on se pose ce samedi soir
>> C'est à lire ici
22h58: Nicolas Sarkozy élu, mais sans plébiscite
>> La synthèse de cette soirée, c'est à lire ici
22h50: Election à la présidence de l'UMP, primaire 2016, le grand flou
Comme le remarque "Xavier76100", il y a bien un flou. Si l’élection pour la présidence de l’UMP ne concerne «que» Nicolas Sarkozy, Bruno Le Maire et Hervé Mariton, une autre campagne à droite est lancée. Il s’agit de la primaire ouverte en 2016, qui désignera le champion de la droite à l’élection présidentielle. Dans les starting-blocks figurent Alain Juppé, François Fillon et Xavier Bertrand. Sans compter Nicolas Sarkozy, qui n’a aucune envie de se cantonner à la présidence du parti de droite… Les deux campagnes –présidence UMP/primaire- ont ainsi tendance à se télescoper pendant ces quelques mois. Et les sifflets visant Alain Juppé lors d’un meeting de Nicolas Sarkozy à Bordeaux, le 22 novembre, ont préludé les hostilités de la primaire.
>> Pour en savoir plus, c'est ici.
Xavier76100

Faudrait rappeler à certains que c'était l'élection à la présidence de l'ump, pas une primaire ouverte de l'ump pour laquelle Jupé est plus que jamais favori.

22h45: Le chiffre de la participation à ce scrutin est de 58,1%
Comme le soulignait l'internaute "normand50", la participation au scrutin est bien de 58,1% et non de 68,1%, comme l'indiquait l'infographie Idé. Elle a été enlevée. Cette participation est pourtant en hausse par rapport à la participation de 2012.
 
normand50

deja le chiffre des votants est faux c'est 58.1 et pas 68.1 et 64% de 58% ca fait moins de 100000 voix sur 268000 pas de quoi pavoiser les chiffres sont serieusement en baisse pour sarkozy et c'est loin d'un retour en grandes pompes.

22h44: Qui est Bruno Le Maire, le candidat battu mais qui s'est fait un nom durant cette campagne?
>> Son portrait est à lire par ici
22h40: Guillaume Lacroix, secrétaire général du PRG «navré» du score de Nicolas Sarkozy
Dans un communiqué, le secrétaire général du parti PRG (allié au PS) se dit navré. «Le Parti radical de gauche est navré par ce choix d'un homme revanchard, ayant prouvé son incapacité à diriger la France et à rassembler les Français (...) Cette élection montre l'incapacité de la droite française et en particulier de l'UMP, surendettée et cernée par les affaires judiciaires, à se renouveler et à se moderniser. Elle est le symbole d'un conservatisme et d'un manque d'imagination politique inquiétant en consacrant le retour d'un homme du passé, qui a ruiné la France, divisé les français et qui revient aujourd'hui sur le lieu de son crime» (communiqué)

Jean-François Cambadélis prêt à débattre avec Nicolas Sarkozy

Le Premier secrétaire du PS s'est exprimé sur Twitter
:
 
ans
Jean-François Copé félicite Nicolas Sarkozy... par l'intermédiaire de l'Agence France Presse
L'ancien président de l'UMP «félicite Nicolas Sarkozy pour son élection à la présidence de l'UMP dès le premier tour. Il lui adresse ses voeux chaleureux de succès» dans un communiqué transmis à l'AFP. «Toutes les conditions sont réunies pour que notre famille politique soit rassemblée au service de la France», écrit-il.
21h50: Nicolas Sarkozy salue un «nouveau départ» pour l'UMP
Sur sa page Facebook, le président élu salue un «nouveau départ» pour le parti et annoncé qu'il rencontrerait lundi les « principaux responsables » de la formation politique pour « créer les conditions du plus large rassemblement ».
21h45: La vidéo de l'annonce des résultats
21h35: «Ce soir je suis heureux» car «le renouveau est un engagement qui ne fait que commencer» lance Bruno Le Maire
Devant ses soutiens, le candidat malheureux à la tête de l'UMP «souhaite l'unité et la crédibilité» de sa famille politique, tout comme la victoire aux prochaines échéances électorales. Se jugeant «militant parmi les militants», il souligne que «l'UMP doit se tourner du côté des problèmes des Français, et seulement vers ces problèmes». A savoir «le chômage, la sécurité, l'immigration irrégulière, l'éducation». Avant de tracer la suite de son engagement comme une promesse. «Le renouveau est un engagement qui ne fait que commencer».
21h22: Le député Thierry Solère, soutien de Bruno Le Maire, souligne que le résultat de son champion traduit «la nécessité d'un profond renouveau».
21h21: Le candidat à la primaire 2016 Xavier Bertrand ne félicite pas Nicolas Sarkozy
Candidat déclaré à la primaire 2016, Xavier Bertrand n'a rien de chaleureux envers Nicolas Sarkozy ce samedi soir. Il ne félicite pas le nouveau président du parti. Et préfère «saluer» le score de Bruno Le Maire.
21h15: Nicolas Sarkozy va faire une déclaration dans son QG de campagne dans les minutes qui viennent.
21h00: «Le retour triomphal de NicolasSarkozy est raté» pour la porte-parole du PS
 
20h43: Pour Jean-Pierre Raffarin, les trois candidats sont «gagnants»
C'est ce que l'ancien Premier ministre, qui a fait partie du triumvirat qui dirigeait par intérim l'UMP, estime ce samedi soir sur Twitter.
20h37: Que pensez-vous des scores des trois candidats? des 64,5% de Nicolas Sarkozy? Des 29% de Bruno Le Maire? Dites-le nous dans les commentaires, sur Facebook et Twitter
20h36: Nicolas Sarkozy réagit sur Facebook
«Le temps est désormais venu de passer à l’action. Dès lundi, je rencontrerai les principaux responsables de notre famille politique afin de créer les conditions du plus large rassemblement. Ce vote marque un nouveau départ pour notre famille politique», écrit sur ce réseau social le nouveau président de l'UMP.
20h31: «L'union n'est pas la soumission» avertit François Fillon
Dans un communiqué, le Premier ministre «félicite le nouveau président». Mais avertit: «L’avenir de l’UMP dépendra de notre capacité à nous réinventer par le débat et à assumer  nos sensibilités avec tolérance. L’union n’est pas la soumission.(...) Pour ma part, je défendrai mes convictions et je poursuivrai le travail engagé pour bâtir un véritable  projet de redressement  de la France.»
 
 
20h28: Rafales de félicitations à Nicolas Sarkozy


20h25: Alain Juppé content du vote, et qu'on ne va pas «mégotter» sur le score clair 64.5% des voix pour Sarkozy
Le maire de Bordeaux, lancé à la primaire à droite en 2016, avertit pourtant après ce vote: «je ne vais pas m'endormir».
20h22: Luc Chatel, secrétaire général par intérim estime que ce scrutin «permet de tourner le dos aux images terribles de 2012», lors de l'élection contestée entre François Fillon et Jean-François Copé
20h20: 155.851 votants, soit 58.1% de participation

20h16: Nicolas Sarkozy élu avec 64,5% des voix
Hervé Mariton 6,32%
Bruno Le Maire 29,18%

20h16: Anne Levade, présidente de la Haute Autorité de l'UMP, et Luc Chatel, secrétaire général par intérim, prennent la parole
20h14: Alain Juppé plutôt satisfait du déroulement du vote
«On a évité les problèmes du passé. On attend désormais les résultats. Je les ai mais je ne vous les dirais pas», s'amuse Alain Juppé devant la presse à Bordeaux.
20h10: Le sigle de l'UMP a disparu
... c'est ce que remarque notre confrère de Libé, au siège de l'UMP, sur Twitter. Cet «oubli» serait-il consécutif au voeu de Nicolas Sarkozy de refonder l'UMP en une nouvelle grande formation, et abandonner le sigle UMP
20h04: Le résultat devrait être proclamé entre 20h30 et 20h45
En attendant, la Haute Autorité de l'UMP, chargé de contrôler ce vote électronique, compte les voix...
 
20h01: Pour la soirée de Bruno Le Maire, ce sera charcuterie et clémentines....
C'est ce que poste sur Twitter notre conseur du JDD, au QG du candidat à Montparnasse 

20h00: Le vote pour la présidence de l'UMP est officiellement terminé

19h54: Le live de ce samedi matin et après-midi est à relire ici
19h50: 154.014 votants, soit 57 % de participation à 19h30
C'est ce qu'annonce la Haute Autorité de l'UMP, chargée de surveiller et comptabiliser le vote pour la présidence de l'UMP.

19h50: Bienvenue dans le live sur l'élection du président de l'UMP