Marion Maréchal Le Pen, chouchoute des militants du FN

politique La députée du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen a été la mieux élue par les militants à l'élection du comité central du FN, devant Louis Aliot, Steeve Briois et, en quatrième position, Florian Philippot...

20 Minutes avec AFP

— 

Marion-Maréchal Le Pen pendant une conférence de presse à Paris en 2014
Marion-Maréchal Le Pen pendant une conférence de presse à Paris en 2014 — LCHAM/SIPA

Selon plusieurs sources, Mme Maréchal-Le Pen a recueilli 80% des votes internes, Louis Aliot 76%, Steeve Briois 70%, Florian Philippot 69%. L'eurodéputé Bruno Gollnisch, concurrent malheureux de Marine Le Pen lors de la succession de Jean-Marie Le Pen en janvier 2011, au précédent congrès à Tours, a obtenu 65% et la cinquième place.

Un désaveu pour Philippot?

M. Philippot, vice-président du FN et souvent présenté comme le bras droit de Marine le Pen, n'arrive que quatrième et a donc été devancé par la nièce de Marine Le Pen, qui avait été donnée comme sa rivale pour ce congrès qui se déroule samedi et dimanche à Lyon.

>> A Lire aussi:  L’ascension de Marion Maréchal-Le Pen gêne-t-elle la direction du FN?

Les «nouveaux» font face aux cadres historiques

Le "top 10" donne une belle place aux nouveaux arrivants, puisque Marion Maréchal-Le Pen, Florian Philippot et Nicolas Bay n'étaient pas candidats à la précédente élection.

Mais il reflète aussi une certaine permanence au sein du parti: plusieurs "historiques", tels Bruno Gollnisch, Wallerand de St-Just, Stéphane Ravier ou Marie-Christine Arnautu y apparaissent bien placés.

Les militants votaient depuis plusieurs mois pour élire leurs représentants au Comité central, sorte de parlement interne du parti, un scrutin interprété comme un baromètre de popularité.Les résultats seront officiellement annoncés dimanche lors de la seconde journée du congrès, pour lequel le FN attend au moins 2.300 participants