VIDEO. Les propos de Sarkozy sur les origines de Rachida Dati créent la polémique

POLITIQUE L'ancien président de la République a expliqué pourquoi il avait choisi Rachida Dati comme garde des Sceaux...

Delphine Bancaud

— 

Nicolas Sarkozy en meeting à  Boulogne Billancourt.
Nicolas Sarkozy en meeting à Boulogne Billancourt. — ZIHNIOGLU KAMIL/SIPA

Goût immodéré de la provocation, volonté de faire le buzz ou spontanéité outrancière? Les interprétations de la petite phrase prononcée par Nicolas Sarkozy mardi lors de son meeting pour la présidence de l’UMP à Boulogne-Billancourt vont bon train.

 

L'ancien président de la République a expliqué pourquoi il avait nommé Rachida Dati au ministère de la Justice: «Dati, avec avec père et mère, algérien et marocain, pour parler de la politique pénale, ça avait du sens». Devant l'émoi provoqué par ses propos, l'entourage de Nicolas Sarkozy a tenté de temporiser en déclarant qu'il s'agissait d'un «langage parlé lors d’un questions-réponses qui est un exercice réactif», selon l'Express.fr. Et qu'il fallait interpréter ce message positivement: «c’était un signal important à envoyer aux personnes issues de l’immigration qu’une personne, avec un père algérien et une mère marocaine, puisse prendre la tête d’un ministère régalien, un ministère important».

Une cascade réactions sur Twitter

Des justifications qui n'ont pas convaincu tout le monde. A commencer par  François Bayrou, président du MoDem, qui a accuséNicolas Sarkozy de diviser les citoyens en «catégories» selon l'origine. «Lorsque vous parlez toujours des origines et de la couleur de la peau, d'une certaine manière, vous faites des catégories différentes de citoyens et ce n'est pas ma vision des choses», a réagi le maire de Pau, interrogé par i>TELE.

Les commentaires postés sur Twitter sont aussi majoritairement critiques. SOS Racisme a relayé les propos de Nicolas Sarkozy en les accompagnant du hashtag #WTF (pour «what the fuck?», «quoi ??!»).

D'autres tweets témoignent de vives réactions à cette petite phrase.

Wauquiez au secours de Sarkozy

Rares sont les commentaires minimisant les propos de Nicolas Sarkozy.

Proche de Nicolas Sarkozy, le député UMP Laurent Wauquiez a justifié les propos de l'ancien président sur RMC et BFMTV: «Quand on a quelqu'un qui est l'incarnation de la méritocratie républicaine, qui part d'une famille modeste qui lui a inculqué des valeurs de travail, d'engagement, qui a gravi petit à petit tous les échelons de la République, qu'elle devienne un des grands ministres d'un gouvernement en occupant un poste aussi important que Garde des Sceaux, oui, cela a du sens». Avant d'ajouter:  «Ce qu'a très bien dit Nicolas Sarkozy, c'est qu'effectivement cela a du sens, à un moment où il y a tellement de dénigrement de la communauté musulmane », a également dit Laurent Wauquiez, pour qui Rachida Dati « est quelqu'un qui n'est pas dans la défense du communautarisme mais dans la défense de l'intégration républicaine, de l'assimilation».