VIDEO. Sifflets contre Alain Juppé: Nicolas Sarkozy n’a «rien entendu»

POLITIQUE C’est ce qu’il a dit devant les caméras du Petit Journal…

William Molinié

— 

Nicolas Sarkozy à Bordeaux le 22 novembre 2014.
Nicolas Sarkozy à Bordeaux le 22 novembre 2014. — APERCU/SIPA

Dur d’oreille ou de mauvaise foi? Interrogé par Le Petit Journal de Canal Plus, Nicolas Sarkozy a assuré ne pas avoir entendu les sifflets adressés samedi à Alain Juppé à Bordeaux. «Je n’ai rien entendu», a-t-il tout bonnement répondu.

Difficile de croire que Nicolas Sarkozy n’a pas entendu les sifflets, tant ils étaient appuyés.

L’ancien président de la République, candidat à la présidence de l’UMP, avait en effet, dès lundi soir à un meeting à Angers, fait allusion aux huées essuyées par le maire de Bordeaux. «Je veux une famille politique qui apprenne à débattre et qui n'a pas peur des militants et de la réaction des adhérents», a-t-il adressé aux militants.

De son côté, Alain Juppé a appelé au calme estimant avoir «vu pire», «les campagnes électorales [finissant] toujours dans […] l’énervement». Il a toutefois sur son blog demandé des clarifications à la future équipe dirigeante sur une possible alliance avec le centre et sur le degré d’ouverture des primaires.