François Hollande vante volontarisme et «esprit d'équipe» devant Martine Aubry

POLITIQUE Le chef de l'Etat s'exprimait en marge de la finale de la Coupe Davis, qui se joue ce week-end à Lille...

Nicolas Bégasse

— 

Martine Aubry et François Hollande, dans les tribunes du stade Pierre Mauroy le 22 novembre 2014, lors du double de la finale de Coupe Davis opposant la France à la Suisse.
Martine Aubry et François Hollande, dans les tribunes du stade Pierre Mauroy le 22 novembre 2014, lors du double de la finale de Coupe Davis opposant la France à la Suisse. — Christophe Ena/AP/SIPA

François Hollande a fait ce samedi l'éloge du volontarisme et de «l'esprit d'équipe» devant la maire de Lille Martine Aubry (PS), qui a assisté avec lui au double de la coupe Davis qui s'est soldé par la défaite de la France. «Le match est perdu mais la coupe Davis n'est pas encore terminée (...) Moi je pense qu'il ne faut jamais faire le commentaire avant que la partie n'ait été véritablement terminée», a déclaré le chef de l'Etat sur France 2.

«Le tennis est un sport collectif (...) Il ne faut jamais penser que l'on est dans un sport individuel. On est toujours avec d'autres, et notamment avec un public (...) Il n'y a rien de pire qu'à un moment de douter. Il ne faut pas douter. Il faut être derrière et puis à ce moment ceux qui sont devant sont capables de gagner», a-t-il insisté.

Interrogé sur le contenu de son entretien avec Martine Aubry avant le match, François Hollande a répondu: «On parle de la France (...) C'était une rencontre, ce n'était pas un match, c'était là aussi l'esprit d'équipe». «C'est très important pour la France d'accueillir de grandes compétitions», a souligné le président de la République. «Aujourd'hui, c'était à Lille, vous avez vu le public, vous avez vu l'ambiance, vous avez vu ce que ça peut apporter à une région!» a-t-il ajouté.