L'UDI ne veut pas de Frigide Barjot comme adhérente

POLITIQUE Au motif qu'elle est déjà adhérente à l'UMP...

Maud Pierron

— 

L'ex-chef de file de la Manif pour tous, Virginie Tellene, alias Frigide Barjot, le 28 septembre 2014 à Paris
L'ex-chef de file de la Manif pour tous, Virginie Tellene, alias Frigide Barjot, le 28 septembre 2014 à Paris — Dominique Faget AFP

Frigide Barjot n’aura pas sa carte à l’UDI. Le parti a refusé de valider son adhésion, selon Marianne, qui s’est procuré la lettre du parti signifiant sa décision à l'ex-pasionaria de la Manif pour tous.

Dans son courrier, l’UDI fonde sa décision sur le fait que Frigide Barjot s’est vantée d’avoir adhéré à l’UMP et de vouloir prendre sa carte à l’UDI et Debout la France dans «un article publié sur le site du Nouvel observateur à 15 heures 32» le 17 novembre.

Pas à son aise?

Or, l’UDI rappelle que son règlement intérieur prévoir «la radiation automatique» de la liste des adhérents de du parti toute personne adhérent à une autre formation sans lien avec le parti centriste, ce qui est le cas de l’UMP et de Debout la France.

Un argument statutaire qui arrange bien les affaires de l'UDI qui n'a pas très envie de voir la polémique Frigide Barjot dans ses rangs. Pas sûr par ailleurs que Frigide Barjot se serait sentie tout à fait à l'aise dans un parti dont le nouveau président, Jean-Christophe Lagarde, a qualifié d'«erreur» la déclaration de Nicolas Sarkozy sur l'abrogation du mariage pour tous.