Rachida Dati, qui n’a pas payé ses cotisations à l’UMP depuis 2010, pourrait être exclue du Conseil de Paris

POLITIQUE C'est ce que révèle le site de «Marianne»...

C.B.

— 

Rachida Dati à l'inauguration du premier étage rénové de la Tour Eiffel, le 6 octobre 2014.
Rachida Dati à l'inauguration du premier étage rénové de la Tour Eiffel, le 6 octobre 2014. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Va-t-elle finir par payer les 5.000 euros qu’elle doit à l’UMP? Rachida Dati n’a pas payé ses cotisations depuis 2010 et cela agace au plus haut les élus parisiens de droite. Pour la contraindre à régler ses dettes, ils ont trouvé un nouveau moyen: «la menacer de l'exclure du groupe UMP du Conseil de Paris», révèle le site de Marianne.

«Cinq mille euros, ce n’est pas grand-chose pour elle»

Selon les informations de l’hebdomadaire, «les élus du groupe UMP de Paris ont voté, ce 17 novembre, la modification des statuts du groupe. A été introduite la possibilité pour les élus de demander l’exclusion d’un de leur collègue n’ayant pas réglé ses cotisations».

«J’ose espérer que Rachida Dati aura l’intelligence de se soumettre. Cinq mille euros, ce n’est pas grand-chose pour elle. On a tous des problèmes financiers, et Rachida Dati probablement moins que nous», a réagi Claude Goasguen, député-maire du 16e arrondissement, interrogé par Marianne