Pour Le Foll, Jouyet «est le secrétaire général de l'Elysée, il le reste»

POLEMIQUE Jean-Pierre Jouyet a reçu le soutien de l'Elysée...

Bertrand de Volontat

— 

Le secretaire d'etat aux Affaires Europeennes Jean Pierre Jouyet en conference de presse a Nancy  sur "L'Europe de l'enseignement superieur, un espace de mobilite a renforcer", dans le cadre de la presidence Francaise de l'Union Europeenne. Nancy, FRANCE -04/11/2008.
Le secretaire d'etat aux Affaires Europeennes Jean Pierre Jouyet en conference de presse a Nancy sur "L'Europe de l'enseignement superieur, un espace de mobilite a renforcer", dans le cadre de la presidence Francaise de l'Union Europeenne. Nancy, FRANCE -04/11/2008. — SIPA

Jouyet a reçu le soutien du gouvernement et dorénavant de l'Elysée. Le porte-parole du gouvernement, Stéphane de Foll, a affirmé que Jean-Pierre Jouyet, présent au conseil des ministres mercredi, «reste» secrétaire général de l'Elysée, estimant que l'affaire de son entretien avec François Fillon «concerne d'abord l'UMP» et le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy.

«Il est le secrétaire général de l'Elysée, il le reste et il était là ce matin», a déclaré Le Foll, interrogé à l'issue du Conseil des ministres sur le fait de savoir si Jouyet avait toujours la confiance du président de la République.

Hollande silencieux ce mercredi en Conseil des ministres

Il a souligné que François Hollande n'avait «pas dit un mot de l'affaire», au cours de ce conseil. «S'il y a sujet, ce n'est pas celui de Jean-Pierre Jouyet (...) c'est d'abord l'UMP», a ajouté le porte-parole, évoquant le financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012. Cela «concerne une histoire bien connue d'une campagne présidentielle et de son financement» et sur laquelle «la justice est saisie», a-t-il insisté.

Selon lui, «la justice doit faire son travail, c'est elle qui dira s'il y a des fautes». Questionné sur les revirements du numéro 2 de l'Elysée concernant la teneur de son entretien avec l'ex-Premier ministre François Fillon, Le Foll a répondu: Jean-Pierre Jouyet «a fait les communiqués que vous savez, la question de fond n'est pas là, elle est ailleurs».