Affaire Jouyet: Manuel Valls ne veut pas commenter et appelle au «rassemblement»

POLITIQUE Le Premier ministre s'exprimait sur France 2...

20 Minutes avec AFP

— 

Manuel Valls à Paris le 4 novembre 2014
Manuel Valls à Paris le 4 novembre 2014 — Bertrand Guay AFP

Manuel Valls a n'a pas souhaité faire de commentaires ce mardi sur l'affaire Jouyet, appelant toutefois à «sortir de ce débat» et au «rassemblement», en cette journée de commémoration du 11-Novembre.

«Je ne ferai pas de commentaire aujourd'hui et demain», a déclaré le Premier ministre, interrogé par France 2 sur le fait de savoir si le secrétaire général de l'Elysée était fragilisé par les développements de l'affaire.

Et si des questions lui sont posées sur le sujet, mercredi à l'Assemblée nationale, Manuel Valls a indiqué qu'il en appellerait «au respect de la justice, au respect des hommes et au respect des Français».

«Il y a des débats qui abaissent le niveau politique. Il y a une telle crise de confiance dans notre pays que, moi, je ne veux pas participer à ce type de débat», a-t-il poursuivi.

«J'en appelle au sens de l'Etat, au sens de la République»

«Je veux au contraire (avec François Hollande) contribuer au rassemblement autour de nos valeurs. Et aujourd'hui, nous célébrons ces valeurs», a encore dit le Premier ministre.

«Nous sommes dans un jour de commémoration et donc de respect. Je crois qu'au cours de ce 11 novembre, il faut s'abstenir de tout commentaire et de toute polémique», a développé le Premier ministre.

«J'en appelle au sens de l'Etat, au sens de la République, à prendre de la hauteur, à sortir de ce débat, au fond, qui n'intéresse pas nos compatriotes. Et surtout aujourd'hui, c'est le rassemblement qui doit s'imposer. Je pense que la France a plus que jamais besoin de rassemblement», a insisté Manuel Valls.