Chômage: François Rebsamen «espère» un retournement mi-2015, Valls reconnaît ne pas avoir réussi à «changer la donne»

EMPLOI Le ministre du Travail espère que les mesures du gouvernement porteront leurs fruits l’année prochaine…

20 Minutes avec AFP

— 

Le ministre français du Travail François Rebsamen, le 7 octobre 2014 au palais de l'Elysée à Paris
Le ministre français du Travail François Rebsamen, le 7 octobre 2014 au palais de l'Elysée à Paris — Alain Jocard AFP

Le ministre du Travail, François Rebsamen, a dit mercredi «espérer un retournement» sur le front du chômage vers le milieu de l'année prochaine. «J'espère un retournement à la mi-2015», a déclaré le ministre sur RMC/BFMTV, en soulignant que le gouvernement continuait à «agir» pour lutter contre le chômage. «Tout n'est pas essayé. Là, nous mettons en œuvre des mesures. Et j'espère que ça va porter ses fruits l'année prochaine», a-t-il dit, citant notamment le Cice (crédit d'impôt compétitivité emploi), qui a tardé à se mettre en route. «Il faut du temps» pour cela, a-t-il jugé. Les demandeurs d'emploi sans activité ont atteint le nombre record de 3,43 millions en septembre. «Soyons honnêtes, nous sommes en échec», avait-il estimé vendredi, après la publication des chiffres, insistant depuis sur le caractère «collectif de l'échec».

Interrogé par RTL ce mercredi matin, le Premier ministre a reconnu mercredi ne pas avoir réussi à «changer la donne» sur le chômage, ajoutant que le ministre du Travail, François Rebsamen, avait «dit la vérité aux Français» en déclarant que le gouvernement était «en échec» dans ce domaine. «Il faut toujours dire la vérité aux Français. François Rebsamen a dit qu'il y a avait un échec et que nous étions en échec sur le chômage, quand on a plusieurs millions de chômeurs depuis des années, on constate malheureusement qu'on n'a pas réussi à changer cette donne», a estimé Manuel Valls, interrogé sur la déclaration de son ministre.