VIDEOS. Contrat de travail unique: «Une blague» qui «ne résoudrait rien» selon Henri Guaino

SOCIAL «Personne n'en veut et cela ne résoudrait d'ailleurs rien», a déclaré le député UMP des Yvelines...

M.B. avec AFP
Le député UMP des Yvelines Henri Guaino, le 3 juin 2014 à l'Assemblée nationale.
Le député UMP des Yvelines Henri Guaino, le 3 juin 2014 à l'Assemblée nationale. — WITT/SIPA

Le débat relancé sur le contrat de travail unique relancé jeudi par Manuel Valls, qui l’a qualifié «d’idée intéressante» jeudi lors d’un entretien à l’Obs est en train de tourner court.

>> En jouant au «pyromane», Manuel Valls déboussole sa majorité

«C'est une blague. Le contrat unique, ce n'est pas nouveau. Cela fait des années qu'on en parle, c'était au programme de [Nicolas Sarkozy en] 2007. Personne n'en veut et cela ne résoudrait d'ailleurs rien», a déclaré ce lundi le député UMP des Yvelines Henri Guaino.

Hostilité à la fois des syndicats et du patronat



Henri Guaino, invité de Guillaume Durand avec LCI par radioclassique

«Qui peut penser qu'il suffit de faire le contrat unique pour qu'il n'y ait plus de chômeurs en France? S'il y a beaucoup de chômeurs en France, c'est un peu à cause du fonctionnement du marché du travail et beaucoup à cause de l'état de l'économie. Quand vous détruisez des emplois, vous pouvez toujours flexibiliser l'offre et la demande de travail, ce n'est pas cela qui va faire disparaître le chômage de masse et créer des millions d'emplois. Le contrat unique est un gadget», a insisté, sur LCI et Radio Classique, l’ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy.

La proposition de création d'un contrat de travail unique, revient de façon récurrente à droite et chez certains économistes. Ce contrat abolissant la distinction CDI/CDD a été proposé notamment par l'économiste Jean Tirole, récemment couronné du prix Nobel d'Economie.

>> Contrat de travail unique: Une vieille idée «compliquée à mettre en musique»

Seul hic, il suscite, une fois n'est pas coutume, l'hostilité à la fois des syndicats et du patronat. Le numéro un de la CFDT, Laurent Berger, a estimé ce lundi sur RTL que «la recette miracle n'existe pas dans notre pays» soulignant que «beaucoup a été fait» déjà pour réformer le marché du travail, notamment la réforme de 2013 qui «met du temps à entrer en vigueur».  



Laurent Berger rejette toute "remise en cause... par rtl-fr