François Fillon en conférence de presse à Paris, le 1 octobre 2014.
François Fillon en conférence de presse à Paris, le 1 octobre 2014. — WITT/SIPA

POLITIQUE

Présidentielle 2017: François Fillon menace de se présenter en indépendant

Si les primaires UMP pour la présidentielle ne sont pas «honnêtes»...

Chat échaudé… François Fillon a été très clair ce jeudi matin sur France info en expliquant que si les primaires de l’UMP pour l’élection présidentielle n’étaient pas honnêtes, il se présenterait directement au premier tour, en indépendant. «J'ai indiqué que je serai candidat aux primaires de l'opposition si elles sont honnêtes. Sinon, je serai candidat au premier tour de la présidentielle. Comme ça les choses sont simples et tout le monde est prévenu», a-t-il lâché alors que certains soupçonnent Nicolas Sarkozy de vouloir prendre l’UMP pour mieux cadenasser les primaires.

Un scénario à la Chirac-Balladur

Il faut dire que François Fillon a payé pour voir, puisque des fraudes ont entaché l’élection à la présidence de l’UMP dans laquelle il était engagé, et dont Jean-François Copé est finalement sorti vainqueur. S’il se présentait au premier tour de la présidentielle, François Fillon rejouerait le scénario de 1995 où Edouard Balladur s’était présenté contre Jacques Chirac au premier tour.

«Une primaire honnête, c'est une primaire à laquelle tous les Français qui souhaitent participer puissent participer. Où il y a deux ou trois millions de Français qui participent», a d’ailleurs expliqué l'ex-Premier ministre alors que Nicolas Sarkozy souhaiterait la limiter aux seuls adhérents UMP.

Quant à Nicolas Sarkozy, François Fillon n’a pas souhaité faire de commentaires.