Nadine Morano fait un scandale à la Gare de l’Est

POLITIQUE L'ancienne secrétaire d'Etat n'a pas été reconnue par des policiers alors qu'elle demandait leur intervention...

O. G.

— 

Nadine Morano, députée européenne UMP en septembre 2014.
Nadine Morano, députée européenne UMP en septembre 2014. — SIPA

L’arroseur arrosé. Nadine Morano a provoqué un esclandre Gare de l'Est dans le 10e arrondissement de Paris ce mardi midi. Selon les informations de France Bleu, la députée européenne UMP a fait un véritable scandale contre des policiers. Vers 13h, révèle la radio, l’ancienne députée de Meurthe-et-Moselle a voulu dénoncer une femme voilée croisée dans la Gare de l’Est.

Elle se fait contrôler

Mais quand elle demande aux policiers des transports d’intervenir et d'interpeller cette femme, qui selon elle portait une burqa au mépris de la loi, les agents ne la reconnaissent pas… Et lui demandent ses papiers. Une exigence très mal prise par l’élue. Qui a refusé de donner ses documents d'identité et s’est énervée contre les agents, toujours selon France Bleu.

L'ancienne secrétaire d'Etat du gouvernement Fillon s'est insurgée sur Twitter, racontant une autre version.

«Je descends du train gare de l'Est, raconte-t-elle pour sa part sur les réseaux sociaux, et je vois arriver vers moi un personnage, une silhouette- on ne sait pas qui est en dessous-, portant un niqab noir, intégralement voilée, avec deux rectangles pour les yeux», a ensuite précisé à l'AFP cette sarkozyste historique. «La personne a continué sa route dans le mépris le plus total. Elle est partie, quasiment en bousculant les gens. On ne voyait qu'elle. Elle tirait une valise à roulette. J'ai signalé au poste de police sa présence, car on ne sait pas qui est dessous et notre vigilance doit être sans faille», a assuré l'ancienne ministre déléguée chargée de l'Apprentissage.