Modulation des allocations familiales: Une piste «pas retenue» par François Hollande

FAMILLE Le président français a écarté cette piste ce mercredi…

20 Minutes avec AFP

— 

François Hollande à l'Elysée, le 30 août 2014
François Hollande à l'Elysée, le 30 août 2014 — Kenzo Tribouillard AFP

Le président François Hollande a écarté mercredi la piste d'une modulation des allocations familiales en fonction des revenus en soulignant qu'il s'agissait d'un principe «pour l'instant en discussion» mais «pas retenu».

«La modulation des allocations familiales», réclamée par des députés PS, «n'est pas une réforme structurelle», a-t-il dit. «C'est simplement une technique pour faire des économies ou un principe qui pour l'instant est en discussion et n'a pas été retenu», a poursuivi le chef de l'Etat lors d'un point presse après la conférence sur l'emploi en Europe organisée à Milan.

Dossier sensible

L'idée ultra-sensible d'une modulation des allocations familiales en fonction des revenus a été relancée par des députés socialistes, une réforme déjà envisagée dans le passé mais qui a fait reculer plusieurs gouvernements.

Avant le chef de l'Etat, la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine a elle aussi semblé réservée sur une remise en cause de ce principe. «Cette proposition n'est pas celle du gouvernement», qui va néanmoins en discuter avec les parlementaires, a-t-elle réagi. Le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll ne s'est pas non plus prononcé.