Emmanuel Macron estime que la France est «malade»

POLITIQUE «Il n'y a pas d'autre choix qu'avancer, agir pour réformer l'économie», a lancé le ministre de l'Economie»...

B.D. avec AFP

— 

Emmanuel Macron, le 2 septembre 2014 à Romagny.
Emmanuel Macron, le 2 septembre 2014 à Romagny. — SALOM-GOMIS SEBASTIEN/SIPA

La France est «malade» comme en témoigne «le chômage de masse» dont elle souffre «depuis plusieurs années» et n'a d'autre choix que de se réformer, a estimé ce mercredi sur Europe 1 le ministre de l'Economie Emmanuel Macron.

 

«La France est malade, elle n'est pas bien. Il faut nommer la situation dans laquelle on vit (...). Il n'y a pas d'autre choix qu'avancer, agir pour réformer l'économie», a-t-il lancé. Et, pour relancer la croissance, le ministre a promis une loi, qui sera «présentée avant la fin de l'année et débattue au Parlement en début de l'année prochaine».

Cette réforme ne touchera que dans «une petite partie» les professions réglementées, a-t-il ajouté, prenant ses distances avec les annonces faites par son prédécésseur Arnaud Montebourg. «Dire que cela rendra 6 milliards d'euros de pouvoir d'achat aux Français, c'est une illusion», a d'ailleurs prévenu le ministre, martelant: «On ne va pas résoudre les problèmes des Français en sacrifiant les notaires et les pharmaciens.»