Jacques Chirac va «mieux que l’été dernier» et Nicolas Sarkozy président en 2017, assure Bernadette

DECLARATION La preuve? «Il a meilleur appetit» et «il me donne des petits coups de canne», raconte l’ex-première dame…

20 Minutes avec AFP
— 
Bernadette Chirac dans la «Nouvelle Edition» sur Canal+ le 8 mai 2014.
Bernadette Chirac dans la «Nouvelle Edition» sur Canal+ le 8 mai 2014. — Zap-télé.com

Bernadette Chirac a affirmé vendredi que son mari, l'ancien président Jacques Chirac, allait «bien, mieux que l'été dernier».

«Ce qui est une belle victoire, pour moi d'abord parce que ça prouve que je l'ai entouré de soins vigilants et d'affection en tous cas», a déclaré l'ex-première dame sur Europe 1.

«Il me donne un petit coup de canne»… sur le pied

L'ancien président « marche mieux. Il a bien meilleur appétit et, quand il n'est pas content de moi, de ce que j'ai fait, de ce que je n'ai pas fait, comme il a une canne pour s'aider à marcher, eh bien, il me donne un petit coup de canne! » a-t-elle ajouté.

Mais «ça n'a rien d'extraordinaire, j'ai des tas d'amies à qui ça arrive». «Il me donne un petit coup de canne sur le pied. Ah, ça oui, il a gardé son caractère, croyez-moi», a-t-elle dit.

«Nicolas Sarkozy ne doit pas prendre la présidence de l’UMP»

Bernadette Chirac a aussi réagi à un possible retour en politique de Nicolas Sarkozy. « Persuadée » qu’il va gagner en 2017, elle a jugée que l'ancien chef de l'Etat « ne doit pas prendre la présidence de l'UMP » car «ce n'est plus de son niveau».

«Il a trop de choses à faire pour gagner la bataille, il faut qu'il trouve un homme solide, qui lui soit totalement fidèle, et avec qui il puisse bien entendu tous les jours converser et échanger des idées. Mais ce n'est plus pour lui d'être président de l'UMP», a-t-elle insisté.

Nicolas Sarkozy doit déclarer sa candidature à la présidence de l'UMP à la fin de la semaine prochaine, un poste qui devrait lui servir de marche-pied pour la présidentielle de 2017.