VIDEOS. Livre de Trierweiler: «Ce sont des paroles d'amoureuse déçue...»

INTERVIEW Spécialiste de la communication politique, Jacques Séguéla pense que la sortie du livre de Valérie Trierweiler n’écornera pas l’image de François Hollande…

Vincent Vantighem

— 

Valérie Trierweiler le 7 mai 2013 dans les jardins de l'Elysée à Paris
Valérie Trierweiler le 7 mai 2013 dans les jardins de l'Elysée à Paris — THOMAS SAMSON / POOL / AFP

En quarante ans de vie politique, il en a vu d’autres. Fondateur de l’agence de communication Euro RSCG, fils de pub inventeur de la «Force tranquille», Jacques Séguéla ne croit donc pas que le livre de Valérie Trierweiler, Merci pour ce moment (Editions Les Arènes), aura de lourdes conséquences sur l’image politique de François Hollande. Il livre son analyse à 20 Minutes

Pensez-vous que l’image du Président sera écornée par la sortie de Merci pour ce moment, le livre de son ex-compagne?

Tout dépend du contenu. Pour l’instant, nous n’en connaissons que quelques phrases.

>> Réactions: Vous connaissez une séparation qui se passe bien?

Je pense que ce ne sera pas très acide pour François Hollande. Il y aura bien quelques coups de griffe, destinés à faire vendre. Mais rien de bien méchant.

Dans les extraits cités, Valérie Trierweiler prête tout de même des propos sexistes à son ancien compagnon…

Certes, mais ce sont des paroles d’amoureuse déçue. C’est la vie de couple. Et s’ils le lisent, les Français vont se reconnaître dans leur propre vie de couple.

>> Sarkozy, Le Pen, Villepin: Quand les politiques se font tacler par leurs ex.

Ce genre de chose arrive dans tous les foyers français. N’oublions pas qu’un couple sur deux environ se sépare.

Ce n’est, à votre avis, qu’un livre «d’amoureuse déçue»?

Oui, elle a été très amoureuse de François Hollande. Et la façon dont il l’a répudiée a été lamentable. Je pense donc qu’elle veut en parler aux Français. Mais ce ne sera pas méchant. S’il s’agissait d’un règlement de comptes, les Français ne le comprendraient pas. Ce n’est jamais positif de souiller un amour, fut-il ancien.

L'ancienne compagne du chef de l'Etat raconte tout de même que ce dernier n'aime pas les pauves, qu'ils les surnomment les «sans-dents»...

Les «sans-dents»? Voilà une formule qui va faire bouger, qui va faire tweeter. Pour autant, je persiste à dire que c'est hors-sujet. Aujourd'hui, Hollande est carapaçonné. Plus rien ne peut l'atteindre tant il est sous le feu des critiques. Si ce n'est qu'une formule de plus, ça ne bougera pas les lignes. Il ne faut pas mélanger la pensée politique d'un homme et la rancune amoureuse de son ex-compagne.

Il n’y aura donc aucune conséquence politique?

Vu la côte de popularité de François Hollande, je ne le crois pas. Il ne peut pas vraiment aller plus bas. Quant à son objectif de remontée, il ne l’atteindra que s’il parvient à redresser la situation de la France. Ce n’est pas un livre qui changera quelque chose. C’est un épiphénomène dont on va parler pendant deux jours. Et puis c’est tout.


Hommes politiques: la vengeance de leur ex-femme par 20Minutes

Ce sera un succès de voyeurisme dans les librairies. Mais la peopolisation de la vie politique n’intéresse pas les Français. Ce qu’ils veulent, c’est du travail.

Quelles peuvent être les réactions politiques suite à cet événement?

Les anti-Hollande vont en faire leur miel. Mais je leur déconseille vivement de le crier sur tous les toits. Ce n’est jamais bon de critiquer un Président sur sa vie privée. Seule sa façon de mener les réformes peut être attaquée. A gauche, il sera bien sûr soutenu. Même les frondeurs ne s’empareront pas de ce sujet.


Valérie Trierweiler «affaiblit la classe… par 20Minutes