Livre de Valérie Trierweiler: Les Internautes se déchaînent contre Hollande qui se moque des pauvres

BUZZ «Hollande "méprisant pour les pauvres", qui tombe à l'heure d'un virage politique de l'exécutif, c'est la mise à mort», estime un twittos. Dans le même temps, une page Facebook a été créée..

M.B.
— 
François Hollande sur le perron de l'Elysée le 27 août 2014 à Paris
François Hollande sur le perron de l'Elysée le 27 août 2014 à Paris — Fred Dufour AFP

Un livre susceptible d’écorner encore un peu plus l’image de François Hollande. Officiellement séparée de François Hollande depuis le 25 janvier, Valérie Trierweiler règle ses comptes dans Merci pour ce moment (Les Arènes) à paraître jeudi.

Non seulement, elle raconte la fin de sa relation mouvementée avec le chef de l’Etat, mais en plus elle tient des propos qui pourraient bien avoir une portée politique plus importante.

«Il s’est présenté comme l’homme qui n’aime pas les riches. En réalité, le président n’aime pas les pauvres. Lui, l’homme de gauche, dit en privé: les "sans-dents" très fier de son trait d’humour», assène l’ex-première dame des extraits publiés mercredi par Le Monde. Le quotidien en profite pour rappeler qu’elle était la fille d’un invalide et d’une caissière de patinoire qui ont eu cinq enfants et qu’elle a grandie dans une ZUP près d’Angers.

«Les sans-dents». Il n’en fallait pas plus pour que cette expression entraîne de multiples réactions souvent indignées sur Twitter avec à la clé un hashtag dédié. Petit florilège.

Les #SansDents, le comble du mépris pour quelqu’un qui veut imposer en Europe le "modèle social que le monde entier nous envie."
— Anna Di Mario (@AnnaDi_Mario) September 3, 2014

 

Hollande "méprisant pour les pauvres", qui tombe à l’heure d’un virage politique de l’exécutif, c’est la mise à mort https://t.co/DShtMnQq6K
— Koz ن (@koztoujours) September 3, 2014

 

@Paris_luttes Les #SansDents dehors! le reniement c’est maintenant bon on attend encor longtemps ou on se fait mettre encor un peu?
— Samu spatial (@samuspatial) September 3, 2014

 

Selon @valtrier, Hollande n’aime pas les pauvres. Pas besoin d’écrire un livre pour le comprendre Valérie.
— Théophile Abrial (@TheoAbrial) September 3, 2014

 

Le #livre de #Trierweiler montre que #Hollande est #machiste, n’aime ni les #pauvres ni les #riches et ne pense qu’à lui-même. #énorme!
— L’instit' (@Mlinstit) September 3, 2014

 

D’autres twittos, moins révoltés, en profitent pour faire un peu d’humour.

#Hollande n’aime pas les riches, la Finance, les pauvres, bah il est français!
— TraderPhil (@TraderPhil1) September 3, 2014

 

"Trop c’est trop, J’ai avalé ma carte #PS assure Maxillaire Hirsute, ancien militant déçu par #Hollande #sansdents pic.twitter.com/Xx3Q4ZVvyb
— Séraphin Lampion (@lampion2mondass) September 3, 2014

 

 

#SansDents, pas pratique de tenir le couteau contre les capitalistes et les sociaux-traîtres;)
— Laurent de Boissieu (@ldeboissieu) September 3, 2014

 

#sansdents is the new #sansculottes?
— Joel G (@joelgombin) September 3, 2014

En milieu d'après-midi, un compte twitter «NousLesSansDents» a été lancée avec comme slogan : «Si @fhollande appelle les pauvres les #sansdents, lançons partout et sans plus tarder des collectifs #nouslessansdents contre les politiques du gouvernement !».

Dans le même temps, sur Facebook, une page intitulée «Les Sans-Dents» a été créée avec comme mot d’ordre: «Puisque Hollande nous méprise, Français soyons fiers: nous serons les Sans-Dents!». Elle a recueilli plus de 2.300 fans en deux heures.