Le PS saisit la commission des sondages sur une enquête citée par «Valeurs Actuelles»

POLITIQUE L’hebdomadaire de droite cite un sondage selon lequel Nicolas Sarkozy serait en mesure de l'emporter à la présidentielle 2017…

20 Minutes avec AFP

— 

Le magazine Valeurs Actuelles.
Le magazine Valeurs Actuelles. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Le PS a saisi ce mercredi la commission des sondages sur une enquête citée par le site de l'hebdomadaire Valeurs actuelles selon laquelle Nicolas Sarkozy serait en mesure de l'emporter largement face à Marine Le Pen à la présidentielle.

Dans un communiqué, le parti dirigé par Jean-Christophe Cambadélis indique avoir «décidé de saisir la commission des sondages à la suite de la diffusion le mardi 2 septembre d'un sondage par Valeurs Actuelles, portant sur les candidats potentiels de la droite pour la prochaine élection présidentielle».

«Ce sondage ne semble respecter aucune des obligations légales requises: absence d'informations sur les questions, le panel, les auteurs, le nombre de sondés», poursuit le PS.

«Faire respecter les obligations légales»

«Il appartient donc à la commission des sondages de faire respecter les obligations légales» pour «garantir une objectivité minimale et la transparence du débat démocratique», selon le PS.

Alors que le sondage lui était attribué dans un premier temps par l'hebdomadaire de droite, l'institut Ipsos a démenti mardi l'avoir réalisé, ce que Valeurs actuelles (V.A.) mentionne mercredi sur son site.

Sans en préciser l'auteur, le journal parle d'un «sondage confidentiel qui circule en ce moment à l'UMP et qui agite tous les esprits». Il ferait de l'ex-président le seul à pouvoir dépasser la présidente du FN au premier tour de la présidentielle en 2017.

La fiche technique devant accompagner la publication des sondages ne figure pas sur la page électronique de V.A.