Remaniement: Qui est Myriam El Khomri, la nouvelle secrétaire d’Etat chargée de la politique de la Ville?

VALLS II Elle s’occupait de la politique de la Ville à Paris, désormais elle va devoir s’en charger à l’échelon national…

Anissa Boumediene

— 

Myriam El Khomri, adjointe à la mairie de Paris, vient d'être nommée secrétaire d'Etat chargée de la politique de la Ville dans le nouveau gouvernement formé par Manuel Valls.
Myriam El Khomri, adjointe à la mairie de Paris, vient d'être nommée secrétaire d'Etat chargée de la politique de la Ville dans le nouveau gouvernement formé par Manuel Valls. — LCHAM/SIPA

C’est une superpromotion. A 36 ans, Myriam El Khomri, adjointe à la mairie de Paris, a été nommée ce mercredi secrétaire d’Etat chargée de la politique de la Ville dans le gouvernement Valls II. Une surprise pour l’élue parisienne, qui ne s’attendait pas à se voir confier cette responsabilité.

Née à Rabat (Maroc) d’une mère bretonne enseignante, et d’un père marocain, commerçant, Myriam El Khomri passe son enfance au Maroc avant de venir vivre en France.

De la mairie de Paris au gouvernement

L’ascension est fulgurante pour la jeune élue, qui a commencé sa carrière en tant que stagiaire à la mairie du 18e arrondissement de la capitale, une fois ses études de droit public à la Sorbonne terminées. Aussitôt embauchée comme chargée de mission, la jeune femme jusqu’alors sans étiquette politique s’engage au Parti socialiste au lendemain du 21 avril 2002.

Bertrand Delanoë en fait son adjointe dès 2008 et la charge de la protection de l’enfance puis des questions de sécurité. Elle intègre ensuite la garde rapprochée d’Anne Hidalgo qui la choisit pour être l’une de ses porte-parole durant la campagne des municipales en 2014.

Après sa victoire, la nouvelle maire de Paris élargit le portefeuille de Myriam El Khomri en lui confiant la gestion de la politique de la Ville. Evoquant ses fonctions à la mairie de Paris, elle confiait à Jeune Afrique avoir été nommée «sur des sujets que je connais. En matière de diversité, l’UMP procède par nominations, nous préférons l’élection».

Nommée mardi dans le gouvernement Valls II, Myriam El Khomri assiste ce mercredi à son tout premier Conseil des ministres, aux côtés de deux collègues parisiens, George Pau-Langevin et Jean-Marie Le Guen, qui ont tous deux travaillé auprès de Bertrand Delanoë.

La mairie de Paris se réorganise

«La France pourra compter sur son talent et sa détermination», s’est félicitée Anne Hidalgo ce mardi. Myriam El Khomri a donc quitté l’Hôtel-de-Ville pour rejoindre son ministère de tutelle, aux côtés du nouveau ministre Patrick Kanner.

Et dans les rangs de la mairie de Paris, les équipes ont immédiatement été réorganisées à l’annonce de cette nomination. Colombe Brossel, jusque-là en charge des espaces verts parisiens, prend les fonctions qu’occupait Myriam El Khomri et sera remplacée par Pénélope Komitès, élue du 12e arrondissement qui a dirigé le bureau de Greenpeace France.