La cote de popularité de Valls en chute libre, Hollande toujours plus impopulaire

SONDAGE Le sondage, réalisé samedi, ne tient pas compte de la récente démission du gouvernement…

Thibaut Le Gal

— 

François Hollande et Manuel Valls se serrent la main à la sortie du conseil des ministres le 20 août 2014 sur le perron de l'Elysée à Paris
François Hollande et Manuel Valls se serrent la main à la sortie du conseil des ministres le 20 août 2014 sur le perron de l'Elysée à Paris — Patrick Kovarik AFP

Aucune éclaircie dans la tempête pour François Hollande et Manuel Valls. Les deux hommes sont malmenés dans le dernier sondage Ipsos/Le Point. Le chef de l’Etat franchit un nouveau record d’impopularité en tombant à 17 % de bonnes opinions (- 3 points), 79 % d’avis négatifs (+ 4), dont 40 % d’avis «très défavorables».

Un temps épargné par les mauvais sondages, Manuel Valls chute et perd 8 points de popularité en l’espace d’un mois. Le Premier ministre conserve encore 34 % de soutiens contre 55 % d’avis négatifs (en hausse de 6 points).

Une crise de confiance qu’on retrouve aux quatre coins de l’échiquier politique. Manuel Valls perd 17 points chez les sympathisants du MoDem (41 % de confiance), et 7 points à l’UMP (25 %). L’ancien maire d’Evry conserve une bonne popularité chez les sympathisants PS avec 58 % de bonnes opinions (-9 points), contre 33 % d’avis négatifs (+ 8). Il s’agit de la chute la plus rapide d’un Premier ministre depuis la création de ce baromètre, prévient Le Point.

Juppé, tout en haut

Dans le marasme, un homme s’élève: Alain Juppé. Le récent candidat à la primaire UMP pour 2017 reçoit 55 % d’avis positifs, en hausse de 3 points. L’ancien premier ministre séduit même à gauche, en engrangeant 52 % de bonnes opinions chez les sympathisants socialistes (+ 4 points). Il devance au classement du baromètre Christine Lagarde (48 %, + 2), François Bayrou (46 %, + 1), Laurent Fabius 44 % (+ 1) et Ségolène Royal (42 %, - 3).

Le sondage, réalisé samedi, ne tient pas compte de la récente démission du gouvernement.