EN DIRECT. Arnaud Montebourg: «Je crois nécessaire de reprendre ma liberté et Manuel Valls accepte de me la rendre»

REMANIEMENT L’ancien ministre de l’Economie, à l’origine de la fronde qui a fait chuter le gouvernement de Manuel Valls, a pris la parole ce lundi…

Audrey Chauvet

— 

Arnaud Montebourg à la Fête de la Rose à Frangy-en-Bresse, le 24 août 2014
Arnaud Montebourg à la Fête de la Rose à Frangy-en-Bresse, le 24 août 2014 — Jeff Pachoud AFP
18h26
Ce qu'il faut retenir de son intervention en vidéo, c'est par ici
 
17h59
Que faut-il retenir de la déclaration d’Arnaud Montebourg? Morceaux choisis.

Sur les politiques d’austérité :
  • «La crise dont le reste du monde est totalement sorti, à l’exception de l’Europe, est devenue la conséquence de choix politiques erronés supportés par les citoyens européens»
  • «Le monde entier nous supplie de faire cesser ces politiques d’austérité absurdes qui continuent d’enfoncer la zone euro dans la récession et bientôt dans la déflation».
  • «Il faut avoir le courage intellectuel et politique de dire que les politiques d’austérité aggravent les déficits là où elles devraient précisément les réduire».
     
Sur son rôle au sein du gouvernement :
  • «Deux années durant, je me suis battu pour convaincre inlassablement, j’ai adressé au chef de l’exécutif des notes, des lettres, accompagnées d’expressions privées et publiques pour tenter de convaincre le président de la république de refuser pour notre pays les mesures excessives qui risquaient d’abimer et d’affaisser notre économie. (…) Aujourd’hui, si je n’ai pas réussi à convaincre, les résultats sont là: la France est à l’arrêt et le chômage continue sa dangereuse progression».
  • «C’est avec la fierté du devoir accompli, avec le sens des responsabilités qui m’ont été confiées, que j’ai indiqué cet après midi à monsieur le Premier ministre que s’il jugeait que je me trompais, s’il jugeait que mes convictions étaient contraires aux orientations du gouvernement qu’il dirige, dans ce cas je croyais nécessaire de reprendre ma liberté tout comme il accepte de me la rendre».
     
Sur son avenir:
  • «Que vais-je faire de cette liberté retrouvée? Je vais, puisque je n’ai pas de mandat et ne m’apprête pas à en solliciter d’autres, retourner travailler parmi les Français, comme eux, et continuer à défendre, là où je serai, ce que je crois être juste pour la France. L’une des grandes causes nationales pour lesquelles je continuerai à militer au quotidien, vous vous en doutez, ce sera le Made in France.»
17h06
17h: Arnaud Montebourg quitte le gouvernement en réaffirmant ses opinions et en remerciant ses soutiens

Il n'a plus de mandat, mais Arnaud Montebourg a clôt sa conférence de presse en réaffirmant son engagement désormais célèbre pour le Made in France et a salué Aurélie Filippetti et Benoît Hamon qui «ont fait le choix de leurs convictions».
 
16h59
16h57: Arnaud Montebourg va continuer à militer pour le «Made in France»

«Que vais-je faire de cette liberté retrouvée?» Arnaud Montebourg va «retourner travailler parmi les Français et continuer à défendre là où je serai ce que je crois être juste pour la France. Une des grandes causes nationales pour laquelle je continuerai à militer, vous vous en doutez, c'est le made in France».

 
ta
16h54: «Interrompre le coulage de l'économie par l'austérité»

«Aujourd'hui si je n'ai pas réussi à convaincre, les résultats sont là: la France est à l'arrêt et le chômage continue sa dangereuse progression alors que partout ailleurs il baisse. Si aucune correction n'est décidée, ce sont des chômeurs en plus que nous pourrions éviter, des faillites d'entreprises en plus qui relèveraient de notre responsabilité».
Arnaud Montebourg rappelle qu'il a dit «depuis des mois et des mois» au gouvernement en Conseil des ministres qu'il jugeait nécessaire de changer de politique. «C'est avec la fierté du devoir accompli que j'ai indiqué au Prmeier ministre que s'il jugeait que je me trompais, je croyais nécessaire de reprendre ma liberté tout comme il accepte de me la rendre»
16h54
16h55: «Ces politiques plombent la croissance»

Arnaud Montebourg estime de son devoir «de dire que ses politiques ne marchent pas et sont injustes»: «Ces politiques plombent la croissance et empêchent la réalisation de leurs propres objectifs. Il faut avoir le courage intellecutel et politique de dire que les politiques d'austérité aggravent les déficits» et «frappent les classes populaires sous forme de hausses d'impôt et les jettent dans le rejet des politiques et dans les bras des partis extrêmistes».
16h51
16h52: «La France et l'Europe vivent une crise sans précédent depuis celle de 1929»

«La France et l'Europe vivent une crise sans précédent depuis celle de 1929. Il n'est pas excessif de dire que cette crise est devenue la conséquence de choix erronés»: Arnaud Montebourg frappe fort et montre du doigt l'Union européenne et les Etats membres. «Les politiques d'austérité ou de hausse d'impôits sont aujourdh'ui la cause de la prolongation et de l'aggravation inutiles de la crise économique»
16h49
16h50: La conférence de presse commence
16h45
16h44: Que disait Arnaud Montebourg ce matin, une heure avant l'annonce de la démission du gouvernement?

En attendant des nouvelles fraîches de Bercy, on réécoute l'interview donnée ce matin par Arnaud Montebourg sur Europe1, une heure avant l'annonce de la démission du gouvernement.
 
16h34
16h33: Des collaborateurs de Montebourg sont présents dans la salle où aura lieu la conférence de presse

L'ancien ministre de l'Economie pourrait bien remercier ses collaborateurs et faire lors de cette conférence de presse un discours d'aurevoir à Bercy.
16h25
16h24: Arnaud Montebourg se fait attendre

La conférence de presse prévue pour débuter à 16h n'a pas encore commencé. A Bercy, Arnaud Montebourg doit fignoler sa dernière déclaration en tant que ministre de l'Economie.
16h25

16h24: Arnaud Montebourg se fait attendre

La conférence de presse prévue pour débuter à 16h n'a pas encore commencé. A Bercy, Arnaud Montebourg doit fignoler sa dernière déclaration en tant que ministre de l'Economie.

15h59
15h57: Arnaud Montebourg a été reçu par Manuel Valls

Les deux hommes ont passé 20 minutes ensemble avant la conférence de presse donnée par l'ancien ministre de l'Economie, qui serait surpris par l'ampleur de la décision prise par Manuel Valls. Selon son entourage, Arnaud Montebourg est surpris car selon lui il n'a fait que «redire ce qu'il avait déjà dit».
15h52

Arnaud Montebourg a semé le vent et récolte la tempête: au lendemain de ses déclarations sur la politique économique du gouvernement, le Premier ministre Manuel Valls a remis ce lundi matin à François Hollande la démission de ses ministres. Très attendue, la déclaration d'Arnaud Montebourg, qui devrait sortir du gouvernement, marquera cette journée de crise politique à gauche.

Retrouvez tous nos articles sur une journée politique tendue:

>> VIDEO. Démission du gouvernement: Arnaud Montebourg ou la sortie de trop

>> Démission du gouvernement Valls: Les probables sortants, restants et nouveaux entrants

>> Loin de la crise gouvernementale, Hollande rend hommage à la Résistance

>> Démission du gouvernement: Rétrospective de la valse des ministres sous François Hollande

>> Démission du gouvernement: «Changer de ministre de l'Education pourrait faire rebondir les conflits sur les rythmes scolaires»