Nicolas Sarkozy dope les affaires de son cabinet d'avocat

POLITIQUE Le bénéfice net a été boosté de 23% en 2013 grâce au retour de l'ancien chef de l'Etat au métier d'avocat...  

M.B.

— 

Nicolas Sarkozy, pendant la campagne présidentielle, le 10 avril 2012, à Paris
Nicolas Sarkozy, pendant la campagne présidentielle, le 10 avril 2012, à Paris — Kenzo Tribouillard AFP

Claude & Sarkozy ne connaît pas la crise. Le cabinet d’avocat, dont l’ancien chef de l’Etat, est associé a connu une hausse de 23% de son chiffre d’affaires à 5,1 millions d’euros en 2013, selon Paris Match qui a eu accès aux comptes de cette «société d’exercice libéral» spécialisée notamment dans le droit immobilier, le sport ou encore le droit aérien.

Une forte progression de l’activité qui s’explique notamment par le retour de Nicolas Sarkozy au métier d’avocat. «La réintégration effective d’un associé a permis d’assurer une mobilisation plus importante à l’égard de la clientèle», explique, dans le rapport de gestion, Arnaud Claude, le président de la société qui compte une vingtaine de collaborateurs.

300.000 euros de dividendes

Le cabinet a, en effet, réalisé 1,5 million de chiffres d’affaires à l’international «contre zéro l’année précédente», indique l’hebdomadaire. Résultat, son bénéfice a lui aussi bondi de 23% pour atteindre 445.000 euros. A noter que le cabinet a versé 300.000 euros de dividendes l’an dernier.

Des bons chiffres qui seront difficiles à répéter dans les années à venir si Nicolas Sarkozy revient en politique.