VIDEO. Dominique de Villepin/Nicolas Sarkozy: Après la haine, le soutien

VIDEO L’ancien Premier ministre et Nicolas Sarkozy, qui espéraient tous les deux conquérir l’Elysée avant 2012, se sont longtemps haïs. Mais depuis quelques semaines, Dominique de Villepin assure de son soutien l’ancien Président…

Anne-Laëtitia Béraud vidéo Thomas Lemoine

— 

Juin 2005
Jacques Chirac nomme Villepin Premier ministre. Sarkozy devient son ministre de l’Intérieur...
Juin 2005 Jacques Chirac nomme Villepin Premier ministre. Sarkozy devient son ministre de l’Intérieur... — REUTERS

En politique, les haines, tout autant que les amitiés, ne semblent pas durer. Pendant plus de dix ans, l’ancien Premier ministre Dominique de Villepin a été l’ennemi juré de Nicolas Sarkozy. Une haine qui a atteint son paroxysme durant l’affaire Clearstream. Alors que Nicolas Sarkozy soupçonne le clan Chirac-de Villepin d’avoir monté toute cette affaire, il promet de «pendre à un crochet de boucher» Dominique de Villepin.

>> Notre dossier Clearstream
 

Mais début juin 2014 survient le grand revirement: Dominique de Villepin assure de son soutien l’ancien Président Nicolas Sarkozy. La raison? En période «dangereuse politiquement» et alors que «l’UMP est en danger de dépérissement», le retour de Nicolas Sarkozy est justifié.

>> Les règlements de compte en cours à l’UMP

«Nicolas Sarkozy est omniprésent dans le jeu politique français, il est important qu’il dise ce qu’il souhaite, s’il souhaite être le candidat au sein de l’UMP, ça change le calendrier politique pour la droite». «Il fait partie des très rares à avoir les capacités de rassembler la droite (…). Je vois Alain Juppé et Nicolas Sarkozy, ils ont la capacité de s’entendre», explique Dominique de Villepin à l’émission «Question d’info» LCP/Le Monde/AFP/France Info.