Manifestations propalestiniennes: Bernard Cazeneuve réfute toute «cacophonie»

MANIFESTATIONS Selon le ministre de l'Intérieur, seule quatre manifestations pro-palestiniennes ont été interdites la semaine dernière...

Mickael Penverne

— 

Bernard Cazeneuve mardi matin à l'Evêché, à Marseille.
Bernard Cazeneuve mardi matin à l'Evêché, à Marseille. — AFP

«Il n’y a aucune cacophonie.» En marge d’une visite mardi à Marseille, le ministre de l’Intérieur est revenu sur les manifestations propalestiniennes organisées le week-end dernier et cette semaine. Alors que certaines étaient interdites, celle de mercredi, organisée à Paris, est autorisée.

«Ce week-end, il y a eu 64 manifestations, a d'abord rappelé Bernard Cazeneuve. Seulement 4 ont été interdites. Le gouvernement n’a jamais eu l’intention d’interdire les manifestations. La preuve puisqu’il en a autorisé 60 (…). Il n’y a pas de principe général d’interdiction des manifestations.»

« Ils ont modifié leur parcours »

Selon le ministre, sur les quatre manifestations non-autorisées, deux ont été annulées par les organisateurs. «La manifestation de demain (mercredi) a été autorisée parce qu’elle est organisée par les mêmes organisateurs que celle de mercredi dernier, a-t-il ajouté. Et celle-ci avait été autorisée.»

Le rassemblement, organisé à l'appel du Collectif national pour une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens, s'élancera à 18h30 de la place Denfert-Rochereau et se dirigera vers les Invalides. «La semaine dernière, leur manifestation s’est bien passé, a commenté Bernard Cazeneuve. Et cette fois, ils ont même accepté de modifier leur parcours. Il n’y a donc aucune cacophonie.»