Tahiti: Gaston Flosse est sorti de garde à vue

FAITS DIVERS Le président de la Polynésie française était entendu dans une enquête de corruption à Tahiti…

20 Minutes avec AFP

— 

Le sénateur et président de la Polynésie française Gaston Flosse à la Cour d'appel de Papeete le 23 juin 2014
Le sénateur et président de la Polynésie française Gaston Flosse à la Cour d'appel de Papeete le 23 juin 2014 — Grégory Boissy AFP

Le président de la Polynésie française, Gaston Flosse, entendu dans une enquête pour corruption dans l’affaire du financement du chantier du principal hôpital tahitien, est ressorti libre de sa journée de garde à vue à Papeete, a indiqué son service de communication.

Sorti de garde à vue à 18h

Placé en garde à vue lundi à 7h du matin, il en est ressorti peu avant 18h. Selon la même source, il a été entendu comme témoin, et n’a pas été placé sous contrôle judiciaire.

Le sénateur de Polynésie a été entendu dans une enquête pour corruption dans l’affaire du financement du chantier du principal hôpital tahitien. En 2003, son gouvernement avait attribué le chantier de l’hôpital de Taaone à une société de gros-oeuvre, la SMPP, sans appel d’offres selon des sources judiciaires qui estiment ce contrat à « plus de 5 milliards de francs Pacifique » (42 millions d’Euros).

Impliqué aussi dans une affaire d’emplois fictifs

Une menace plus immédiate plane cependant sur la carrière du président de la Polynésie: la Cour de cassation doit rendre un arrêt mercredi sur son inéligibilité, prononcée par la Cour d’appel de Papeete dans une affaire d’emplois fictifs.