Taubira comparée à un singe: Pour un sénateur UMP, ce n’était qu’une «blague de potache»

JUSTICE Une ex-candidate FN a été condamnée à neuf mois de prison ferme…

N.Beu.

— 

Le sénateur Jean Bizet, interrogé par Public Sénat le 16 juillet 2014 sur la condamnation d'une ex-candidate FN qui a comparé Christiane Taubira à un singe.
Le sénateur Jean Bizet, interrogé par Public Sénat le 16 juillet 2014 sur la condamnation d'une ex-candidate FN qui a comparé Christiane Taubira à un singe. — PUBLIC SENAT / 20 MINUTES

A la suite de la condamnation d’Anne-Sophie Leclère pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe, la classe politique a quasi-unanimement dénoncé des propos jugés inadmissibles. Depuis deux jours, les réactions se sont donc essentiellement concentrées sur la lourdeur de la peine. Neuf mois de prison ferme et cinq ans d’inéligibilité. Le sénateur UMP Jean Bizet a, lui, voulu recentrer le débat.

Pour cet élu de la Manche, interrogé par Public Sénat, le photomontage comparant la garde des Sceaux à un singe était «une blague de potache, malencontreuse il est vrai». La responsable? Christiane Taubira elle-même, selon Jean Bizet. «Madame Taubira a manié depuis quelque temps l’excès avec, hier, le mariage pour tous et, demain, la prison pour personne. Elle récolte l’excès qu’elle a semé», avance-t-il.

Le sénateur s’en prend également au pouvoir en place et à son emprise supposée sur la justice. «Les juges sont censés être indépendants en France, mais le sont-ils véritablement encore? […] Il y a un moment donné où le balancier finira par se retourner contre ces gens-là. Je pense que le moment est venu et Madame Taubira aurait tort de se réjouir. Quand on sème le vent, on récolte la tempête», conclut ainsi Jean Bizet.