Claude Sérillon prend la porte de l'Elysée

REMANIEMENT Le départ du conseiller de François Hollande était dans l'air... 

M.P.

— 

Le journaliste Claude Sérillon a été nommé conseiller à la présidence de la République, selon un arrêté publié au Journal officiel jeudi.
Le journaliste Claude Sérillon a été nommé conseiller à la présidence de la République, selon un arrêté publié au Journal officiel jeudi. — Lionel Bonaventure afp.com

Claude Sérillon a officiellement quitté ses fonctions de conseiller de François Hollande, selon un arrêté publié ce mercredi matin au Journal Officiel. Son départ de l’Elysée était évoqué depuis plusieurs mois tant l’ex-présentateur du JT de France 2 n’a jamais su vraiment trouver sa place de conseiller en communication depuis son arrivée en janvier 2013, mais n’avait jamais été arrêté de manière officielle.

C’est un nouvel acte dans le vaste remaniement que François Hollande opère à l’Elysée, après celui du gouvernement né après la débâcle des Européennes. Claude Sérillon, 63 ans, était poussé vers la sortie depuis que le chef de l’Etat avait recruté en avril dernier Gaspard Gantzer comme chef du pôle communication.

Rôle flou

Claude Sérillon, un ami de François Hollande, avait été sollicité par ce dernier pour mettre fin aux couacs de communication. En vain. Certains conseillers peinaient à définir son rôle auprès du chef de l’Etat et lui reprochaient son absence lors de moments sensibles, de l’affaire Leonarda aux vœux catastrophiques de noël 2013. Lui s’était toujours astreint à garder le silence dans les médias tandis qu’en février, il était annoncé à la tête du service Internet de l’Elysée, ce qu’il aurait mal vécu.

Début juin, plusieurs médias avaient relayé ses envies de quitter l’Elysée, actant le fait de ne même plus apparaître dans l’organigramme de l’Elysée depuis le début d’année 2014.