Egalité des sexes: Henri Guaino se félicite de l'abandon des ABCD

EDUCATION Selon le député UMP, «l'égalité ne doit pas glisser subrepticement vers l'identité, la similitude totale»...

20 Minutes avec AFP

— 

Henri Guaino assis sur les bancs de l'Assemblée nationale, le 18 septembre 2013
Henri Guaino assis sur les bancs de l'Assemblée nationale, le 18 septembre 2013 — Patrick Kovarik AFP

Le député UMP Henri Guaino s'est félicité lundi de l'abandon des ABCD de l'égalité, expérimentation scolaire visant à promouvoir l'égalité entre sexes.

«J'avais eu la curiosité d'aller regarder les documents édictés par les divers ministères et je me félicite que cette expérience s'arrête là», a dit l'ex-conseiller spécial de Nicolas Sarkozy sur iTélé. Pour lui, «l'égalité de l'homme et de la femme est un principe fondamental de notre culture et civilisation» qu'il «faut défendre et promouvoir aujourd'hui: dans certains quartiers les filles ne peuvent plus assumer leur féminité sans se faire insulter».

Mais pour l'élu des Yvelines, «l'égalité ne doit pas glisser subrepticement vers l'identité, la similitude totale». «C'est une escroquerie intellectuelle et morale», a ajouté Henri Guaino, «inquiet» du «dispositif ambitieux» annoncé par la ministre des droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, pour remplacer ces ABCD.