Sarkozy briguant la tête de l'UMP? L’idée ne plaît pas à Guaino

UMP Mais il soutiendrait toutefois l’ex-chef de l’Etat dans cette aventure...

20 Minutes avec AFP

— 

Henri Guaino assis sur les bancs de l'Assemblée nationale, le 18 septembre 2013
Henri Guaino assis sur les bancs de l'Assemblée nationale, le 18 septembre 2013 — Patrick Kovarik AFP

Henri Guaino, qui fut le conseiller spécial et la plume de Nicolas Sarkozy pendant tout son quinquennat, n'est «pas enthousiaste» à l'idée de le voir briguer la tête de l'UMP. Interrogé vendredi par LCI et Radio Classique sur cette éventualité, le député des Yvelines a répondu: «je ne suis pas enthousiaste à cette idée, parce que je pense qu'une stratégie présidentielle et la reconstruction d'un parti sont deux choses différentes».

Election le 29 novembre

«Ca va être extrêmement difficile, pour quelqu'un qui a été président de la République, de redevenir chef de parti», a jugé Guaino. Mais si l'ex-chef de l'Etat «décide de se présenter à la présidence de l'UMP, je le soutiendrai, bien évidemment et de toutes mes forces», a ajouté le député. L'élection du successeur de Jean-François Copé, démissionnaire, aura lieu par vote électronique le 29 novembre.