VIDEO. Laurent Wauquiez met le feu à l'Hémicycle en reparlant d'assistanat

POLITIQUE Le député de Haute-Loire s'en est pris à l'aide médicale d'Etat (AME), qui permet aux étrangers en situation irrégulière de bénéficier d'un accès au soin...  

Delphine Bancaud

— 

Laurent Wauquiez le 27 mars 2013 à l'Assemblée.
Laurent Wauquiez le 27 mars 2013 à l'Assemblée. — WITT/SIPA

Des cris de colère, des huées. Le député de Haute-Loire, Laurent Wauquiez a mis les nerfs de la gauche à rude épreuve ce mardi, en interpellant le gouvernement sur l’Aide médicale d’Etat lors de questions d’actualité à l’Assemblée nationale. Ce dispositif permet de prendre en charge les soins des étrangers en situation irrégulière.

Il a dénoncé l’augmentation du coût de ce dispositif. «En un an, le budget de l’AME est passé de 588 à 744 millions d’euros, avec 10% de bénéficiaires en plus», a t-il déclaré, insistant sur les fraudes dont fait l’objet ce dispositif et la suppression en 2012 de la franchise de 30 euros pour les bénéficiaires. «Ce système est déraisonnable», a-t-il insisté. «Quel message envoie-t-on lorsqu’un étranger en situation régulière qui vient pour travailler bénéficie de moins d’aide qu’un étranger en situation irrégulière? Quel message envoie-t-on lorsqu’un retraité devient imposable alors qu’un étranger en situation irrégulière peut accéder à notre système de soin? Les efforts sont toujours pour les mêmes, et de l’autre côté, vous laissez exploser l’assistanat.»

La réponse outrée de Touraine

«Mais quel message envoie-t-on quand on bafoue les valeurs de la République, de solidarité et d’humanisme qui fondent notre système?» lui a répondu la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine.

Le discours de Laurent Wauquiez a immédiatement suscité une flopée de réactions sur Twitter.