Laurent Hénart succède à Jean-Louis Borloo à la tête du Parti radical

POLITIQUE Il a battu Rama Yade…

E.O. avec AFP

— 

Le maire de Nancy et nouveau président du Parti radical Laurent Hénart, le 30 mars 2014.
Le maire de Nancy et nouveau président du Parti radical Laurent Hénart, le 30 mars 2014. — POL EMILE/SIPA

Le maire de Nancy, Laurent Hénart, a été élu ce dimanche président du Parti radical par les militants,a annoncé la commission de contrôle de ce scrutin. Il prend ainsi la succession de Jean-Louis Borloo à la tête de la formation, qui est une des composantes de l'UDI.

Laurent Hénart a obtenu 2.764 voix (61% des suffrages exprimés) contre 1.743 voix (39%) à l'ancienne ministre Rama Yade, lors de ce vote électronique qui s'est déroulé de lundi à dimanche, selon le communiqué de la commission.

Rama Yade «constate l'illégitimité» de Hénart

Mais Rama Yade a contesté dans la soirée l'élection de Laurent Hénart. «Je constate l'illégitimité de celui qui vient d'être présenté comme nouveau président du parti radical», a-t-elle indiqué dans un communiqué, disant «regretter les conditions dans lesquelles cette élection s'est déroulée». Elle fait notamment référence aux révélations du Canard enchaîné, qui avait écrit que des fichiers d'adhérents avaient été gonflés à l'approche du scrutin.

Le poste de président du Parti radical est vacant depuis le retrait de la vie politique de Jean-Louis Borloo, le 6 avril, pour raisons de santé.