Affaire Bygmalion: Xavier Bertrand demande à Nicolas Sarkozy de «donner sa version»

ENQUÊTE «Comme tous les autres protagonistes» de l'affaire...

Nicolas Bégasse

— 

Xavier Bertrand à Paris le 25 janvier 2014.
Xavier Bertrand à Paris le 25 janvier 2014. — WITT/SIPA

L'ancien ministre Xavier Bertrand a demandé mercredi que Nicolas Sarkozy «donne sa version» sur l'affaire Bygmalion «comme tous les autres protagonistes».

«Je pense qu'il est nécessaire que l'ancien Président s'exprime maintenant sur cette affaire, qu'il donne sa version», a lancé Xavier Bertrand sur Canal+. «Tous les protagonistes, à quelque niveau que ce soit, doivent répondre de ce qui s'est passé, sans exception», a lancé Xavier Bertrand. «Tous, du candidat jusqu'au responsable administratif, sans exception», a-t-il dit. «Je ne veux pas que ma famille politique soit emportée par tout ça».

Pas «besoin» de Sarkozy

Mercredi, l'ex-directeur de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012, Guillaume Lambert, a clamé son innocence dans le système de fausses factures qui aurait été mis en place, tandis que l'UMP a sanctionné deux cadres soupçonnés d'être impliqués dans l'affaire Bygmalion. Guillaume Lambert a adressé un courrier au procureur de Paris, chargé de l'affaire Bygmalion, pour réaffirmer qu'il n'avait pas connaissance d'un système de fausses factures et détailler son rôle durant la présidentielle.

Xavier Bertrand a récemment déclaré que l'UMP «n'avait pas eu besoin de Nicolas Sarkozy pour trouver une solution» sur sa gouvernance et souhaite «tourner définitivement la page» de l'affaire Bygmalion, en pointant le risque d'un «21 avril à l'envers.»