Jean-Luc Bennahmias lance un nouveau parti de centre gauche

DOMINOS Il quitte le MoDem...

M.P.

— 

Jean-Luc Bennhamias, le 3 mai 2012 à Paris.
Jean-Luc Bennhamias, le 3 mai 2012 à Paris. — B. LANGLOIS / AFP

Les prémices d’une recomposition de la vie politique française? Alors que des députés frondeurs du PS regardent du côté du Front de gauche et des écologistes les plus à gauche, un ex-MoDem va créer en septembre un nouveau mouvement politique. Ancré au centre donc, penchant légèrement à gauche puisque Jean-Luc Bennahmias, qui a annoncé son intention ce lundi dans Le Parisien, représente l’aile gauche du MoDem.

L’ancien vert est de ceux qui avaient soutenu le socialiste Patrick Mennucci aux dernières municipales à Marseille, mais qui avaient aussi convaincu les centristes du MoDem de Lille de continuer à soutenir Martine Aubry. «On a voté pour [Hollande] en 2012. Nous ne sommes pas dans le Hollande bashing. Le duo Hollande-Valls, ça nous va bien!», explique au quotidien un élu proche de Bennahmias, Christophe Madrolle.

«Développer un front républicain offensif»

Jean-Luc Bennahmias a expliqué à l’AFP vouloir «développer un front républicain offensif». «L’idée du MoDem canal historique était intéressante», relève-t-il lundi, se défendant de faire «une opération anti-MoDem». Il a aussi affirmé qu’il ne voulait pas «être un groupuscule de plus qui va essayer d’exister en plus des autres groupuscules». Il a l’ambition de créer un «regroupement démocrate» qui sera «à la hauteur de ce qu’ont fait nos anciens du Conseil national de la Résistance».

Le futur parti s’appellerait le Front démocrate écologiste et social. Il affirme avoir vu François Hollande à trois reprises ces derniers mois. «On discute», dit-il sans plus de détail.