FN: Enquête sur un enrichissement suspect de Jean-Marie Le Pen

ENQUÊTE Selon Médiapart, la Commission pour la transparence financière de la vie politique a évalué son «enrichissement personnel à 1,127 million d’euros…

Fabrice Pouliquen
— 
Jean-Marie Le Pen à Vitrolles le 26 avril 2014.
Jean-Marie Le Pen à Vitrolles le 26 avril 2014. — LILIAN AUFFRET/SIPA

Jean-Marie Le Pen fait encore parler de lui et ça ne va pas faire plaisir à sa fille. Cette fois-ci, il n’est pas question de dérapages antisémites mais d’enrichissement suspect. Médiapart révèle que la Commission pour la transparence financière de la vie politique a évalué l'«enrichissement personnel [de l’eurodéputé] à 1,127 million d’euros entre 2004 et 2009 et l’a jugé suspect».

«Parfaitement transparent»

Lorsque Médiapart avait révélé l’ouverture de l’enquête, en février dernier, Jean-Marie Le Pen avait assuré au journal en ligne être «parfaitement transparent» sur la question de son patrimoine. Le président d’honneur du Front National accuse la commission de «désinvolture», de «paresse» et de parti pris idéologique, selon Médiapart.