François Bayrou: «On ne peut pas durer trois ans dans la situation où on se trouve»

POLITIQUE Le scrutin européen va provoquer des changements...

M.P. avec AFP

— 

Le président du MoDem, François Bayrou, le 3 mai 2012, à Paris.
Le président du MoDem, François Bayrou, le 3 mai 2012, à Paris. — F.GUILLOT / AFP

Même lui s'y met. Après les élections européennes, «on ne peut pas durer trois ans dans la situation où on se trouve», a déclaré mercredi François Bayrou, le président du MoDem.

«Le système politique français ne peut pas supporter pendant trois ans d'avoir aux responsabilités des hommes et des mouvements politiques qui n'ont plus aucune confiance du peuple», a-t-il affirmé sur BFMTV et RMC, constatant «une dévaluation de l'image, de la force et du sérieux du pouvoir».

«Quand il y a un orage, c'est qu'il va y avoir un coup de foudre»

Interrogé sur une éventuelle dissolution de l'Assemblée nationale pour répondre au scrutin du 25 mai, François Bayrou a dit ne pas savoir ce qu'il allait se passer: «Quand il y a un orage, il n'y a qu'une certitude, c'est qu'il va y avoir un coup de foudre, mais vous ne savez pas où, quelquefois c'est sur le clocher quelquefois c'est sur un brin d'herbe».

«Donc il est de la responsabilité de ceux qui ont depuis longtemps averti, ont décrit ce qui allait se passer, ont proposé un chemin différent, de faire avancer devant le pays un projet de reconstruction», a-t-il poursuivi.